Google : la voiture autonome bientôt dans nos garages ?

Les données récoltées sur les voitures autonomes de Google ont déterminé qu’elles adoptaient une conduite plus sûre et plus lisse que si elles étaient conduites par un humain. Une bonne raison pour les commercialiser.

C’est lors d’une conférence sur la robotique que Chris Urmson, chef du projet chez Google, a fait cette déclaration. Il a détaillé ses propos en s’appuyant sur les expériences déjà menées par Google. Ainsi, lorsqu’un humain est au volant, les Lexus et Toyota Prius de Google encaissent des accélérations et freinages beaucoup plus forts que lorsqu’elles sont en mode automatique. De plus, le logiciel embarqué prend moins de risques qu’un humain, et maintient beaucoup mieux les distances de sécurité avec le véhicule précédent.

Un véhicule si sécurisant ne doit pas se cantonner à de la cartographie. Chris Urmson a aussi ajouté que Google songeait à proposer son système à la vente. Ils sont déjà en contact avec les constructeurs automobiles.

Une commercialisation envisagée

Google utilise ces voitures depuis 2010. Un employé est toujours derrière le volant afin de prendre le relais sur l’électronique si nécessaire. D’un point de vue légal, les voitures autonomes ont fait modifier les législations de la Californie, du Nevada et de la Floride qui permettent désormais leurs essais. On se pose bien évidemment la question de l’accident. Dans un tel cas, Chris Urmson assure que le véhicule autonome recueille un maximum de données pour déterminer le responsable. Il ne reste plus qu’à donner à cette « boîte noire » le statut de témoin pour simplifier les constats.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Bryan00
    Toutes ces avancées technologiques parfois m'effraient... Quand je vois déjà tous les problèmes d'électronique que rencontre ma voiture qui est toute simple...
    0