L'inoubliable 3Dfx de retour ?

Infos-du-Net.comLes Grecs adoraient les Dieux de l'Olympe, dont Paris se prête à rêver d'accueillir les jeux (qui n'ont plus rien d'Olympiques) en 2012. De l'autre côté de la méditérannée, et à une époque autrement plus reculée, les Egyptiens, ces adorateurs des chats (l'espèce féline, et non l'outil de travail collaboratif).

En son temps, Galilée fût un précurseur, bien qu'il ait été persécuté par une Église, ou plutôt une secte inquisitrice, qui a depuis désapprouvé ce comportement (et dont les successeurs devront probablement faire de même pour les dirigeants actuels, au vu du retard de mentalité qui existe dans ces hautes sphères).

Il apporta entre autre la preuve que la Terre, notre bonne vieille Terre comme aime à se l'exclamer le capitaine Haddock, n'était point ronde comme le prétendait la Bible, mais bel et bien à tendance sphérique. La rebelle.

Et si à l'instar de Géronimo (contre tous les faschos), il n'est besoin de pouvoir, au sens étatique du terme, pour éxercer une quelconque influence sur une masse plus ou moins importante d'êtres humains, s'il est bien un monde qui va plus vite que le monde, et sans entrer dans la physique des particules, c'est bien celui de l'informatique.

La seule sphère économique où une réputation peut se faire ou se défaire en l'espace de quelques semaines parfois, rarement plus de quelques années. Il est tard, et je m'en vais vous conter une histoire. Celle des petites images animées. À une époque où le réalisme des jeux actuels approche de plus en plus tel une asymptote l'image de synthèse, il est bon de se rapeller des débuts de cette activité fébrile qu'est l'animation 3D accélérée matériellement.

Point question ici d'une quelconque mise en exergue d'un âge d'or révolu, simplement le rêve de quelques pasionnés, qui mériterais parfois un traitement psychiatrique tant leur manque de sociabilité s'approche de l'autisme.

Recadrons les choses. En 1994, il n'existe aucune solution technique disponible au grand public pour leurs ordinateurs personnels, afin de profiter d'une accélération tri-dimensionelle gérée par le matériel. C'est le règne sans partage de Windows 3.1, Warcraft 2, Doom 2 et autres Duke Nukem 3D.

La seule 3D présente à l'époque était entièrement calculée par les processeurs (les premiers i486 SX33 n'étaient pas encore sortis). À des années lumière du réalisme des derniers Half-Life 2, Doom 3 ou encore FarCry. C'est donc à cette date que quatres barbus, à savoir messieurs Gordon Campbell, Gary Tarolli, Scott Sellers et Ross Smith s'associent pour monter leur petite entreprise, qui à l'époque ne connait pas la crise (la donne changera, malheureusement).

Ils occupent respectivement les postes d'initiateurs, développeur chef, ingénieur chef et directeur marketing. La légende 3Dfx Interactives était née. Le but avoué de la société : le développement de cartes graphiques et de systèmes d'interfaces pour les bornes d'arcade. Mais à cette époque, les cartes n'étaient que de simples chipsets chargés de calculs, loin encore des processeurs graphiques actuels. La légende s'arrêtera dramatiquement quelques mois après l'annonce par nVidia du premier GPU au monde, le GeForce 256.

À l'automne 1999, le (futur) géant au caméléon annonce en effet cette carte révolutionnaire. 3Dfx a eu du mal à évoluer, et ses gammes ne sont pas prêtes. C'est dans l'urgence que sort le VSA-100, processeur qui équipera les Voodoo 4 4500, Voodoo 5 5000, 5500 et 6000. Le 9 juin 2000, 3Dfx sort la Voodoo 5 5500, après une mise sur le marché sujette à des problèmes en rapport avec l'alimentation électrique. Après un été difficile, c'est en octobre que 3Dfx sort en catastrophe une nouvelle révision du VSA-100, le VSA-101 apportant le support de la mémoire DDR.

nVidia vient d'annoncer son GeForce 3 pour les mois qui viennent. Après un chant du cygne qui consistera à revendre les brevets de la société, tel la technologie SLI, à la société Quantum 3D, un nouveau jour noir apparait dans les annales de l'histoires. Peut être pas aussi noir que le célèbre jeudi 24 octobre 1929, mais ce vendredi 15 décembre 2000 est la fin d'une aventure commencée 6 ans plus tôt. nVidia absorbe 3Dfx pour $117 Millions (dont 70 Millions en cash !).
Le communiqué de presse est sobre : http://www.x86-secret.com/articles/divers/v5-6000/letter_to_customers.htm

Seulement, après la mort des légendes, il reste le mythe. 3Dfx n'échappe donc pas à la règle ! Si vous avez bien suivi, vous aurez noté que la Voodoo 5 6000 a été annoncée, mais qu'elle n'est jamais sortie. Le PCB de la carté était extrèmement complexe. Trop complexe. Si complexe qu'elle n'a jamais pu sortir autrement des chaînes de production qu'à l'état de prototype ! Cependant, certains prototypes ont réussi à s'avaporer des stocks après le rachat.

Heureusement pour le mythe, une des cartes est finalement tombée entre les mains de X86-Secret. Le célèbre fou et ses accolytes vous propose donc, après un très dense mais instructif historique de la société et de ses réalisations, une présentation (technique, comme à l'accoutumée), et également une suite de tests afin d'évaluer les performances du mythes, car s'en est bel et bien un : la célébrissime Voodoo 5 6000.

Le test ainsi que l'historique est disponible ici :
http://www.x86-secret.com/articles/divers/v5-6000/v56kfr-1.htm, et autant vous le dire de suite : c'est de la qualité. Have Fun !

Source : X86-Secret.com
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
16 commentaires
    Votre commentaire
  • M2k@idn
    Que de souvenirs en effet.Ca me rapelle l'époque ou j'avais acheté ma 3DFX 2 + Matrox Millenium II 8 Mo le top!Mais c'est vrai que par la suite ils ont eu du mal a suivre et se sont vite fait largués surtout lors de la sortie des 1ere cartes 2D/3D.
    4 ventilo sur la 3DFX Voodoo 5 6000 eh ben :haaa: mais ca n'a pas l'air d'aller bien loin
    C'est du passé...On ne vit pas avec des souvenirs... :arf:
    0
  • Twiggy38@IDN
    Moi je me souviens de ma première 3DFX, avec le logo quand tu lançais une application utilisant l'accélération 3D, ah lala nostalgie quand tu nous tiens.
    0
  • nwin27
    C'est bien vrai que de souvenir !
    J'en verse une petite larme tiens.
    0