Vrai ou pas : les célébrités demandent la fermeture de 4Chan à Barack Obama ?

Mise à jour - 12h15 :
Il semblerait finalement que l'agence Rantic n'ait aucune véritable existence. Une recherche sur Internet Archive indique en effet qu'aucun site n'existait avant août dernier, l'adresse du site Internet de l'agence redirigeant vers le Myspace du groupe Rantic Records. En août dernier, le site affichait même un message de 4Chan, associé au logo des Anonymous. Il se pourrait ainsi que l'agence Rantic ne soit rien d'autre qu'une création d'un utilisateur de 4Chan. Le site Business Insider confirme de son côté qu'il s'agit bien d'un canular.

Article original - 11h50 :
Depuis lundi, un site est apparu sur Internet, menaçant de publier des photos volées d’Emma Watson nue. Il s’agissait en fait d’une opération marketing visant à demander à Barack Obama la fermeture du forum 4Chan.

Depuis plusieurs semaines, plusieurs vagues de publications de photos de célébrités nues sont apparues sur Internet. Ces photos ont toutes été diffusées à l’origine sur le forum 4Chan, un site qui permet de publier anonymement toutes formes de commentaires, essentiellement sous forme d’images. Ainsi, c’est sur ce forum que sont apparues pour la première fois publiquement les photos nues de plusieurs stars comme Jennifer Lawrence, Kate Upton ou, plus récemment, Rihanna ou Avril Lavigne.

Dimanche, la comédienne Emma Watson tenait un discours à l’ONU, en sa qualité d’ambassadrice de bonne volonté de l’ONU Femmes. L’actrice expliquait pourquoi elle se considère comme féministe et pourquoi le combat pour les droits des femmes était encore un long chemin à parcourir, partout dans le monde. « Aucun pays dans le monde ne peut encore dire qu’il a atteint l’égalité homme femme. Ces droits, je les considère comme faisant partie des droits de l’homme », avait-elle expliqué dans son discours. Quelques heures après son intervention, un site au titre évocateur, « EmmaYouAreNext.com » (Emma, tu es la prochaine), est apparu sur Internet, affichant simplement une photo de l’actrice en larme et un compte à rebours accompagnant le logo de 4Chan. Le but était clair : menacer Emma Watson de publier des photos d’elle nue à son tour.

Toutefois, ce site était un faux. Il ne s’agissait finalement que d’une campagne de communication organisée par l’agence de marketing Rantic qui s’en explique : « Nous avons été engagés par des représentants de célébrités pour amener de l’attention sur ce sujet écœurant ». Représentant les célébrités, l’agence écrit ainsi au président Barack Obama et à son administration : « Les publications récentes de photos de célébrités nues sur 4Chan ces deux derniers mois sont une atteinte à la vie privée et une indication claire qu’Internet DOIT être censuré », explique le texte.

Aux États-Unis, malgré l’existence du premier amendement qui garantit une liberté d’expression quasi absolue, la vie privée reste protégée, notamment sous le concept de « publication de faits privés ». Par ailleurs, le fait de pénétrer un système informatique de façon non autorisée afin de rechercher des photos privées y est également condamné. Enfin, outre-Atlantique, lorsqu’un site a connaissance d’activités illégales sur son service, il a l’obligation d’y mettre fin, à moins d’en être tenu juridiquement responsable et d’être poursuivi. Ainsi, si 4Chan n’a pas modéré les publications des photos pour les empêcher, comme l'a fait Reddit, le service peut être condamné.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire