Bientôt, l'ADSL dans nos campagnes?

Schéma d'une ligne ADSLUn nouvel amendement de la loi LME (loi sur la modernisation de l’économie) va favoriser l’accès au haut débit des zones éloignées des grandes zones de population, seules pour le moment à bénéficier d’un dégroupageIl s’agit du dégroupage de la boucle locale : France Telecom, qui possède l’intégralité du réseau téléphonique, a pour obligation de louer aux opérati... optimal.

Il vise à ne pas léser les consommateurs situés dans les zones dégroupées mais éloignées des répartiteurs de ligne téléphonique.

Un amendement pour rapprocher le haut débit

Une petite explication technique s’impose. Les fournisseurs d’accès privés louent les lignes France Télécom, en installant du matériel dans les répartiteurs de l’opérateur public. Ces répartiteurs sont les premiers maillons du réseauLAN est l’acronyme du terme anglais Local Area Network, que l’on peut traduire en fraçais par Réseau Local. Sa définition consiste en un ensemble d’or... Internet. Ensuite, la plupart des lignes passent par des sous-répartiteurs avant d’atteindre les foyers par la sous boucle localeIl s’agit de la paire de cuivre qui relie votre prise téléphonique au répartiteur de France Telecom.... (nom que prend la ligne entre le sous répartiteur et le foyer connecté). Plus cet acheminement est long, plus il fait perdre du débit au service, ne permettant pas certaines offres telles que la télévision par ADSLIl s’agit d’une technologie permettant d’accéder à internet à haut débit directement par votre ligne téléphonique. Pour cela, on utilise une partie de.... Or, les FAI ne peuvent pour le moment pas fournir de DSL depuis les sous-répartiteurs, ce qui provoque une perte importante de la qualité du haut débit.

Leroy prône le dégroupage des sous-répartiteurs

Des terminaisons de lignes ADSLL’amendement déposé par Philippe Leroy, président du conseil Général de la Moselle, vise à obliger les opérateurs à fournir la même qualité de service sur la boucle qu’au niveau du répartiteur. Il impose donc l’installation de matériel DSL au niveau des sous-répartiteurs. Si l’amendement passe, de nombreux foyers situés après le sous-répartiteur devront bénéficier de la même qualité de service que les autres. Une vraie révolution.

Une étendue qui aurait ses limites

Cela ne concernera pas pour autant toutes les régions blanches de France. Le fournisseur doit être déjà bien implanté pour pouvoir s’installer au niveau de la sous-boucle locale. Les régions les moins peuplées devront encore attendre l’implantation d’un FAI. Ce n’est donc pas demain que les hameaux les plus reculés du Limousin (la région la moins peuplée de France) auront accès à l’ADSL.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
32 commentaires
    Votre commentaire
  • a2bfango
    Alors la je dis OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII :D
    0
  • H-hich
    Ouai en gros quand on lit la fin on comprend que c'est joli sur le papier mais qu'au final rien ne sera fait youpi \o/
    0
  • nemec
    H-hichOuai en gros quand on lit la fin on comprend que c'est joli sur le papier mais qu'au final rien ne sera fait youpi \o/

    Sauf si on oblige les FAI à s'implanter même dans les régions peu peuplées. Mais faut pas trop réver... dommage
    0