Les nouvelles Radeon se dévoilent

AMD/AtiAlors qu’elles sont déjà en production, les futures Radeon HD 4800 dévoilent leurs caractéristiques. Prévue pour une entrée sur le marché au mois de mai, la nouvelle gamme d’AMD (anciennement Ati) grille la politesse à nVidia qui prévoit de présenté son nouveau processeur graphique, le GT-200, en juillet.

Les trois premiers modèles

Comme convenu, cette nouvelle série se décomposera tout d’abord en trois cartes. Les HD 4850, 4870 et 4870 X2 seront architecturées autour du nouveau processeur graphique d’AMD, le RV770, gravé en 55 nm. En outre, les fréquences générales sont revues à la hausse pour les GPU. Ainsi, la version à base de RV770 Pro tournera à 650 MHz tandis que le RV770 XT culminera à 850 MHz.

GDDR5 : de la mémoire plus rapide

En ce qui concerne la mémoire, on trouvera la HD 4850 en 256 Mo ou 512 Mo de GDDR3 et même GDDR5 pour une version ultérieure. A l’inverse, ses grandes sœurs ne seront dotées que de GDDR5 en quantité doublée, soit 1 Go, qui tourneront plus rapidement que de la GDDR3.

Cependant, le bus mémoire qui permet de faire la liaison en l’unité de calcul principal et la mémoire proprement dite, ne sera que de 256 bits pour les trois cartes, alors que les 8800 GTX/Ultra et HD 2900 Pro/XT ont respectivement des bus mémoire de 384 bits et 512 bits. Plus larges, ces bus permettent de faire transiter plus d’informations.

Mémoire sous-cadencée

Enfin, la nouvelle panoplie d’AMD serait underclocker au niveau de sa mémoire afin de limiter la consommation électrique des cartes. Ainsi, la 4850 consommerait actuellement 110 Watts en GDDR5 et la 4870, 150 Watts. Après ces premières considérations d’ordre économique, on peut achever cette courte présentation avec les prix de ces différentes cartes.

La 4850 256 Mo GDDR3 succédera à la 3850 en s’affichant aux alentours de 200$, contre 229 $ pour sa version 512 Mo GDDR3 et 249 $ pour la 4850 GDDR5. Du côté des 4870, il faudra compter entre 329 et 349$ pour la 4870 et 500$ pour sa version X2. Une version multiprocesseurs qui semble montrer la difficulté d’AMD à produire des processeurs haut de gamme, cantonnant le fondeur à placer deux processeurs dans sa carte porte-étendard.

Voir notre guide sur les cartes graphiques