AMD affine ses processeurs

Die shot du Penryn d'IntelL’américain AMD se lance dans la course à la finesse de gravure. Il annonce commencer une production de processeurs en 45 nm dès le troisième trimestre 2008 pour une première commercialisation à la fin de l’année.

Intel déjà dans le bain

Cette annonce intervient alors que son concurrent direct, Intel, a déjà lancé ses 45 nm avec sa nouvelle famille de processeurs, les Penryn, nom de code des remplaçants des Core 2. Pour le moment en 2 et quatre cœurs, ces processeurs ont changé d’isolant pour être en 45 nm. Ainsi, du dioxyde de silicium, Intel est passé à l’hafnium, un métal qui chauffe moins et permet une plus grande finesse de gravure. Pour le grand public, une telle miniaturisation permet de diviser par deux la taille des transistors compris dans la puce. Par la suite, libre à son fondeur de réduire ses coûts ou d’augmenter le nombre de transistors pour créer un processeur plus performant. Actuellement, les Penryn commercialisés embarquent 410 millions de transistors dans leurs versions dual-core, alors que les Core 2 Duo ne sont équipés que de 290 millions de transistors.

AMD 45 nm avant la fin de l’année

Logo Phenom FXDu côté d’AMD, on s’active donc pour rattraper le retard pris sur Intel. Les premiers 45 nm de ce fondeur seront des Opteron destinés aux serveurs. Par la suite, les Phenom dans la même finesse de gravure devrait être disponibles avant la fin de l’année, juste avant la sortie du Nehalem d’Intel, processeur à huit cœurs. Après une course aux Gigahertz, on se retrouve face à une course aux nombres de cœurs et à la finesse de gravure. Par contre, sur ce dernier point, les fondeurs seront rapidement bloqués, les techniques utilisées actuellement ne permettant pas d’affiner beaucoup plus bas gravure des processeurs.