Toshiba proposera aussi des machines équipées AMD

Toshiba C’est un coup dur supplémentaire pour Intel. Après avoir perdu l’exclusivité des relations avec Dell, c’est un autre partenaire privilégié, Toshiba, qui décide de regarder du côté d’AMD.

Le constructeur japonais a annoncé qu’il équipera 20% de ses machines nomades des puces de Sunny Dale. Ce changement concernera essentiellement les marchés européens et nord américains pour des modèles d’entrée de gamme et professionnels (Sempron et Turion seront respectivement proposés). Les milieu et haut de gamme resteront le domaine réservé d’Intel, pour le moment…

AMD

Toshiba voit dans cette manœuvre une possibilité de réduction des coûts puisque le prix des puces d’AMD est 10% inférieur à celui de son rival.

L’analyse : Si le revirement de Toshiba est une bonne nouvelle pour AMD, c’est, bien plus, un coup très dur pour Intel. Après avoir vu ses ventes reculer de 11% en 2006, celui-ci avait du faire face à la fin du contrat d’exclusivité qui le liait à Dell (ex numéro 1 des constructeurs). C’est à présent le quatrième constructeur mondial, et partenaire historique qui lui fait des infidélités, qui plus est avec son principal concurrent.