Acer sur le point de finaliser l'acquisition de Packard Bell

Dans la course au rachat de Packard Bell que se livrent Acer et Lenovo, le Taïwanais semble avoir pris un avantage décisif. Grâce à un montage financier intelligent, Acer devrait prendre le contrôle de Packard Bell dans le courant du mois d’octobre.

Profiter de Gateway pour mettre la main sur Packard Bell

Pour les responsables du constructeur taïwanais, les dès semblent déjà jetés puisqu’ils n’hésitent plus à parler ouvertement des avantages de posséder trois marques majeures. Si l’opération devrait pouvoir aboutir c’est grâce à des choix judicieux qui ont pu faire basculer la décision. En effet c’est grâce à l’OPA de 710 millions $ sur Gateway qui devrait être finalisée début octobre que le rachat de Packard Bell par Acer est possible. Car dans le même temps Gateway sera devenu actionnaire majoritaire de Packard Bell en faisant valoir son droit de préemption.

Logo Packard Bell

Lenovo est le grand perdant de ce rapprochement, lui qui voulait faire main basse sur Packard Bell et qui était donné proche de conclure l’affaire ces derniers jours.

L’analyse : Acer réussit une opération remarquable à tous points de vue. Il consolide sa place de troisième constructeur mondial avec 9% du marché. Il distance un concurrent direct et, même s’il reste loin derrière les deux géants HP et Dell (respectivement 19,3% et 16,1% de parts de marché), il renforce son positionnement européen, sa faiblesse majeure, en profitant de l’implantation solide de Packard Bell sur le vieux continent.