Acer Revo : un PC pas cher pour jouer

Acer se lance sur le marché du nettop avec l’Aspire Revo. Arborant un design en cube, il joue sur la finesse pour concurrencer les Wind Box et Eee Box de MSI et Asus. Son point fort : il est construit sur la nouvelle architecture de nVidia, Ion.

Livré avec une manette...

Il y a quelques mois, Tom’s Guide avait pris en main cette plateforme. Destinée au marché low-cost, elle se targuait alors d’intégrer une carte graphique dédiée. Et c’est bien sur ce point qu’Acer veut se positionner. Le groupe taïwanais souhaite conquérir le marché du jeu « pas cher » avec son Revo. Dans ce dessein, son nettop sera livré avec un contrôleur équipé de capteurs de mouvements. On pense tout naturellement à la Wii ou encore aux Eee Stick d’Asus. Rappelons que nous avions réussi à jouer convenablement à Call of Duty 4 sur l’Ion de nVidia.

Ion, ou la puissance de nVidia

Le Revo promet donc de bonnes choses. Il fonctionne sur un Atom d’Intel cadencé à 1,6 GHz. Couplé jusqu’à 4 Go de mémoire vive, ce processeur sera accompagné d’un disque dur allant jusqu’à 250 Go de capacité. La partie graphique est réservée à une puce nommée Ion. Celle-ci est en fait une GeForce 9400 pour portable. Ses performances lui permettront de faire tourner des jeux gourmands en DirectX10 et de décoder de la vidéo HD.

Pour compléter ces fonctionnalités, Acer ajoute une sortie HDMI/VGA pour profiter de son contenu multimédia sur un écran externe ou une télévision. 6 ports USB, un e-SATA, du Wi-Fi, un port Ethernet et un lecteur de cartes achèvent cette configuration. Prévu à 299 $, il n'a pas encore de date de sortie pour le moment. On peut simplement ajouter qu’une version dotée d’un Atom double cœur devrait voir le jour avant fin 2009.

L'Ion de NVIDIA libère l'Atom