Adobe veut sa suite bureautique online

Buzzword Adobe Adobe vient de racheter Virtual Ubiquity, une start-up forte de 11 employés, parmi lesquels ont compte des anciens de Lotus et d’Interleaf. C’est la société créatrice de Buzzword, un logiciel de traitement de texte en ligne. Si on ne connaît pas les détails financiers de cette acquisition, cela montre en tout cas qu’Adobe s’apprête à concurrencer Google (Google Docs) et Microsoft, sur le terrain des suites bureautiques en ligne.

Entre Word et Powerpoint

Buzzword existe depuis mai dernier pour un cercle relativement restreint d’utilisateurs. C’est un traitement de texte en ligne, permettant de partager et de travailler à plusieurs sur le même document, ce dernier étant stocké en ligne et donc accessible de n’importe où. Ce logiciel offre la majorité des options usuelles d’un traitement de texte classique, plus de très nombreuses possibilités de mise en page. On peut également y intégrer aisément images et graphiques. Buzzword tourne sur le moteur AIR (Adobe Integrated Runtime) propriété, comme son nom l’indique, d’Adobe, qui permet a des applications Web de se comporter comme si elles étaient installées sur le PC de l’utilisateur. En outre, Buzzword tourne sur Adobe Flash 9. L’éditeur fait donc là une acquisition plus que cohérente pour développer ses services bureautiques en ligne.

Adobe doit également annoncer aujourd’hui la création d’un service de partage de fichier en ligne baptisé Share. Nous vous en reparlons dès que nous en saurons plus !

L’analyse : Adobe propose ici un service réellement intéressant, un cran au dessus de la concurrence. Reste à avoir confirmation de l’espace de stockage fourni. On évoque un confortable 1 Go...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • nquere
    Si ca peut éviter à certaines secrétaires de faire des fichiers moins volumineux, on y gagnera en serveur de messagerie...:)
    0
  • jun2
    Même si google est présent sur ce marché, j'y vois beaucoup plus une attaque contre microsoft qui s'attaquerai à flash avec silverlight.

    Une façon de dire "mon flash est mieux que ton silverlight, la preuve on a refait word en (relativement) mieux". En plus le fait que ce soit de l'as3.0 permettra un portage très simple sur AIR, et donc une magnifique application desktop.
    0
  • Exoseth
    Cool, ça ne fonctionne pas avec Opera...
    0