Amazon : vers un service de revente des .mp3, des films et des jeux

Suite à l’obtention d’un brevet spécifique, Amazon est en mesure de proposer aux internautes de revendre les droits d’utilisation de leurs contenus numériques. Jeux, musiques, films, tout ce qui est stocké légalement sur les disques durs pourrait être revendu.

La fermeture des disquaires puis, plus récemment, de magasins de jeux vidéo comme Game annonçait la fin du marché de l’occasion. La disparition des boîtes au profit de .mp3 ou .MP4 devait alors changer la façon de consommer la Culture.

Amazon relance une lueur d’espoir. Son service pourrait permettre de revendre ses éditions numériques d’albums, jeux ou livres. Ce n’est pour l’instant qu’une possibilité. Le site marchand n’a encore rien annoncé.

Néanmoins, il a bien reçu du bureau américain des brevets (US Patent and Trademark Office), l'accord No. 8,364,595.  Datée de mai 2009, cette demande de brevet portait alors sur un « marché secondaire d’objets numériques ». Ce dernier concerne la revente de contenus électroniques.  

Selon les termes du brevet, les contenus d’occasion seront disponibles en téléchargement ou en streaming. Ajoutons qu’Amazon a pensé à tout. Pour contrer le piratage de ces œuvres, un système de protection par DRM sera mis en place. De plus, pour renforcer cette sécurité, « le fichier numérique détenu par l'acheteur initial peut contenir des restrictions de licence ou d'autres restrictions portant sur les transferts ou les utilisations autorisées ». Ainsi, les fichiers ne pourront être téléchargés qu’un certain nombre de fois par son acquéreur. Il en sera de même pour son transfert d’un internaute à un autre.

Si ce brevet semble bien attractif, il pourrait causer du tort à des services déjà implantés tels que ReDigi qui permet de revendre ses MP3 achetés sur son marché ou sur iTunes. Surtout il mettrait l'e-marchand dans une position de domination sur un marché à très fort potentiel.


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire