Apple attaque HTC pour contrer Android

Apple vient de porter plainte contre HTC estimant que le fabricant viole 20 de ses brevets. Une étude de la plainte révèle qu’il s’agit surtout d’une attaque contre des technologies présentes dans Android.

Apple estime que HTC et Google sont des voleurs

En attaquant le plus grand fabricant de smartphones Android et en nommant les Nexus One, Magic/myTouch 3G, Dream/G1, Hero, et Droid Eris dans la plainte, Apple lance un message à Google et tous les autres fabricants de téléphones utilisant l'OS qui est aussi mentionné dans les documents soumis par Cupertino.

Apple a entamé une procédure devant une cour de justice américaine et devant la commission responsable de réguler les échanges internationaux (ITC), demandant que les téléphones en questions soient bannis du marché. Les brevets portent principalement sur l’interface, comme le brevet 7 479 949 qui concerne l’utilisation d’un système multitouch ou le 7 657 849 qui détaille le déverrouillage du téléphone en glissant son doigt sur une image.

Les téléphones Android menacés

Au regard de la procédure entamée, on doute qu’Apple soit après des dommages et intérêts. En effet, l’ITC n’accorde pas de compensation financière, mais peut interdire la vente de produit. Il sera donc intéressant de voir si les juges confirment la validité des brevets invoqués et déjà attribués à Apple par le bureau américain des brevets et si une infraction est caractérisée. Dans l'hypothèse où Cupertino obtiendrait gain de cause, on peut rapidement imaginer ce qu’il fera avec Motorola, Palm ou RIM.