Android : les utilisateurs les plus gourmands en data

Les opérateurs téléphoniques l’ont compris et commencent à adapter leur offre de forfaits mobiles : la data (données) est un facteur important dans l’utilisation des smartphones. Une étude Nielsen rapporte que ce sont les utilisateurs Android qui sont les plus gros consommateurs de data avec une moyenne de 582 Mo par mois lors du 1er trimestre 2011 contre 525 Mo au 4e trimestre 2010. L’an passé, à la même période, les utilisateurs du système d’exploitation made in Google consommaient 312 Mo en moyenne à la même période.

Windows Phone 7 déjà en 3e position

La première des causes mise en avant concerne la prolifération d’applications gratuites sur Android, ce qui favorise de plus nombreux téléchargements. La généralisation du multi-tâche et la consommation de data en arrière-plan est également un facteur à prendre en compte. Du côté des autres OS mobiles, iOS suit derrière avec 492 Mo en moyenne par mois sur le premier trimestre de cette année. En troisième position on trouve Windows Phone 7 (317 Mo/mois), puis Windows Mobile (174 Mo/mois) et enfin BlackBerry OS ferme la marche (127 Mo/mois).

Au total, la consommation de data mobile a grimpé de 89 % sur un an aux États-Unis où 39% des usagers sont détenteurs de smartphones. Des chiffres qui vont indubitablement contribuer à alimenter le débat sur la saturation à venir des réseaux, à l’heure où la 4G commence à faire parler d’elle.

Android : les meilleures applications gratuites

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • micaub
    En effet, le plus grand nombre d'applications gratuites sur Android doit aider au résultat. Mais cela me semble montrer aussi qu'il est de plus en plus confortable de surfer sur Android.

    On a souvent mis en avant que le confort de surf sur l'iPhone (ainsi que les applications qui téléchargent régulièrement des MAJ, comme les applications d'actualités) était l'une des raisons de l'hégémonie de ce device dans la quantité de data échangé ; et je pense en effet que ça y contribuait beaucoup.
    On voit aujourd'hui qu'Android semble au même niveau et que WP7 se rapproche à grand pas. Ça me semble en adéquation avec le confort que propose aujourd'hui ces 3 OS pour le surf et les applications.

    En revanche, j'aimerai bien savoir comment l'étude a été faite...
    1
  • Rorothermidor
    Il faut avouer que les smartphones sont très gourmands en data et n'hésitent pas non plus, pour ce qui est d'Android, à télécharger les mises à jour sans avoir demandé l'accord auparavant raison pour laquelle il fait faire très attention aux données échangées via le téléphone. Avantage à Apple qui ne télécharge que si on le lui demande.
    -6
  • Anonyme
    Je ne sais pas sous quel android vous fonctionnez?! Mais ici les mises à jour sont à ma demande uniquement, si je coche l'option automatique il le fait sinon il ne télécharge rien sans mon accord. Donc avant de dire n'importe quoi renseignez vous
    4