Google présente Android 3.1 et Ice Cream Sandwich

A l’occasion de sa conférence développeurs Google I/O, la firme de Mountain View a présenté les nouveautés qui interviendront dans l’univers Android.

La version tablette d’Android bénéficie ici de sa première mise à jour en 3.1. On note avec elle l’apparition de nouvelles fonctionnalités. Il sera possible de moduler la taille des widgets afin d’en afficher plus ou moins sur les bureaux de la tablette. Seconde nouveauté et non des moindres, Android 3.1 permettra d’utiliser sa tablette en hôte. Dès lors, périphériques de stockage, appareil photo ou encore manettes de jeu seront reconnus en USB.

Rassembler les univers

Côté téléphonie, la nouvelle évolution se nomme Ice Cream Sandwich. Bien qu’il n’ait rien dévoilé de ses innovations, Google a tout de même expliqué que cette nouvelle version d’Android serait la première à fusionner les univers, rassemblant tablette, smartphone et Google TV sous un même système compatible. Les fonctionnalités de ces différents appareils seront disponibles sur chacun d’entre eux.

Ajoutons que Google souhaite enfin que tous les appareils Android suivent les évolutions des versions. Jusqu'alors, il était difficile de savoir en quelle version était un téléphone avant de l'acheter et surtout jusqu'à quelle version il pourrait être mis à jour. Pour corriger cela, Google a conclu des partenariats avec plusieurs constructeurs. Ces derniers s’engagent à fournir au moins une mise à jour 18 mois après la sortie de leurs smartphones ou tablettes. Les marques concernées sont Samsung, Sony Ericsson, LG et Motorola, les autres étant des opérateurs étrangers (Verizon, Sprint, T-Mobile, etx.).

Android s'installe durablement

Enfin, quelques chiffres ont ponctué cette conférence.  En décembre 2010, 300 000 smartphones Android étaient activés chaque jour. Aujourd’hui, on passe la barre des 400 000. En suivant ce rythme, 100 millions de mobiles Android seraient vendus sur l’année 2011. Android est porté par 36 constructeurs et 215 opérateurs mobiles. A cela, il faut ajouter les 450 000 développeurs qui travaillent sur la plateforme de Google. Ils ont déjà conçu 200 000 applications qui ont généré 4,5 milliards de téléchargements. Même si Apple reste bien devant le système de Google, ce dernier s’installe progressivement avec des smartphones de plus en plus concurrentiels. En disant cela, on pense au Nexus S, Galaxy S et bientôt le Gazlaxy S II qui s’est écoulé à 120 000 exemplaires en Corée du Sud, 72 heures après sa sortie.