Les Anonymous s'attaquent à la Chine

Le dernier combat des Anonymous concerne la censure subie par le Web chinois. Le groupe de militants en ligne annonce pas moins de 2 000 piratages de sites gouvernementaux ou commerciaux de l’Empire du Milieu depuis le début du mois d’avril. L’objectif est de protester contre la censure d’Internet et les violations des droits de l’homme par le pays asiatique.


Des VPN pour contourner la censure


« Cela va se poursuivre, les cibles ont déjà été sélectionnées », affirme le mouvement. Les sites sont en général « défacés », leur page est remplacée par un message militant. Les Anonymous espèrent ainsi sensibiliser les Chinois au problème de la censure : « Votre gouvernement contrôle l’Internet dans votre pays et s’efforce de filtrer ce qu’il considère comme une menace pour lui ». Pour contourner le problème de la censure, les Anonymous appellent à l’utilisation de VPN, des réseaux virtuels privés. 


La France prochaine cible ?


Enfin les militants concluent leur communiqué par une menace visant la France : « Nous suspectons le président sortant de vouloir surveiller Internet contre les citoyens par des moyens détournés tels que la loi Hadopi. Sous couvert de la lutte contre le piratage, cette structure fonctionne comme une gigantesque machine à surveiller et à censurer ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire