Anthroposcène : des oeuvres basées sur Google Maps

L’artiste David Thomas Smith a utilisé Google Maps pour créer une série d’œuvres : l’Anthroposcène.

Exposée à The Copper House Gallery, elle met en scène des montages photo réalisés à partir de clichés extraits de Google Maps. Chaque œuvre est constituée de milliers de vignettes qui sont ensuite retravaillées avec Photoshop afin de donner un rendu symétrique similaire au travail effectué sur les tapis persans.

Chaque photomontage représente une facette du monde : le capitalisme, l’industrie, l’information ou encore la culture.

En 2010, l'artiste londonien James Bridle avait réalisé un projet approchant avec son Rorschmap, en référence au test de Rorschach. Toujours disponible à cette adresse, il permet de faire défiler Google Maps dans une double symétrie.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Fnouc
    ...

    Le principe c'est prendre une photo Google Maps, lui appliquer deux symétries, et paf, ça fait une oeuvre d'art ...?

    hé bé...


    quel... "talent".
    0