12 millions de comptes iTunes aux mains d'AntiSec

Serait-ce la plus grande erreur du FBI sur le Web ? Toujours est-il qu’un pirate appartenant au groupe AntiSec affirme avoir mis la main sur les informations personnelles (et bien entendu confidentielles) de 12 millions de propriétaires d’appareils iOS. Il s’agit d’un fichier contenant les noms, prénoms, adresses, numéros de téléphones ainsi que d’autres informations liées aux notifications pour chaque utilisateur.


Comment ce pirate a-t-il mis la main sur ce fichier ? Tout simplement en accédant à l’ordinateur portable d’un dirigeant local du FBI. L’ordinateur portable, de la marque Dell, a été hacké à distance via une faille Java qui date de mars 2012. Pour le moment, la police n’a pas confirmé ni infirmé l’information, mais d’après ce pirate, cela prouve tout simplement que le FBI écoute tous les appareils sous iOS.


Le FBI a-t-il frauduleusement accès à ces informations ?


Deux options existent pour expliquer que le FBI possède ce type de fichier : soit Apple a volontairement partagé ces informations, soit le FBI s’est lui-même accordé un accès (sans autorisation donc) au fichier. À noter que selon plusieurs sites, dans ce fichier se trouvent des informations personnelles de plusieurs dizaines de milliers d’iPhone et d’iPad appartenant à des Français.


Enfin, rappelons qu’Apple sera au coeur de l’actualité ces prochaines semaines (outre cette affaire), en raison de la présentation de deux produits très attendus : l’iPhone 5 (le 12 septembre) et l’iPad Mini (début octobre vraisemblablement).

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • thomas232323@guest
    Aucun rapport avec les comptes iTunes !!
    Merci de revoir votre news et de ne pas écrire n'importe quoi
    0
  • thomas232323@guest
    Aucun rapport avec iTunes.
    Merci de ne pas raconter n'importe quoi.

    Vous etes journaliste ou pas ?
    0