Antidote 8 : le correcteur lave-t-il toujours plus blanc que blanc ?

L'outil de correction Antidote vient récemment de connaître une importante mise à jour et passe en version 8 (la précédente mouture était la HD et date de 2010). Ce ne sont pas moins de 110 changements qui ont été opérés au sein de l’application. L’un des plus importants concerne la compatibilité, puisqu’Antidote est désormais pleinement supporté par Windows 8 et la suite Microsoft Office 2013.
Rappelons qu’Antidote est bien plus qu’un simple correcteur orthographique, puisqu’il permet de vérifier la grammaire d’un texte, qu’il dispose de différents dictionnaires (antonymes, synonymes, cooccurrences, champ lexical, etc.), et qu'il profite d’un immense corpus, lequel se réfère  à des œuvres littéraires, à des articles de presse, et même à Wikipédia. Antidote bénéficie par ailleurs d’une base de 125 000 termes, de 100 000 mots phonétiques et de 600 000 formes phonétiques.


Et à l’usage, ça donne quoi ?


Les chiffres, c'est bien beau, mais ça ne fait pas tout. D'autant que plus la base d'un logiciel s'enrichit, plus celui-ci subit des ralentissements et devient lourd à utiliser. Nous avons donc testé pendant quelques semaines l’application. Les résultats sont plutôt excellents : environ 90 % des erreurs que nous avons introduites, tantôt volontairement, tantôt involontairement (personne n'est parfait), ont été détectées et convenablement corrigées par le logiciel. Comparativement, ce chiffre n’est que de 60 % avec l’outil de correction intégré à MS Word par défaut. En outre, les dictionnaires de synonymes et d’antonymes sont bien plus riches que celui du traitement de texte de Microsoft. Remarquez néanmoins que le logiciel n’est pas parfait : il laisse de temps à autre quelques erreurs, notamment lorsque l’adjectif est inversé par rapport au sujet, ou dans les constructions de phrase alambiquées.


En attente d'une intégration totale et transparente


Pour le reste, Antidote est un excellent outil de correction, probablement le meilleur qui soit à ce jour.
Autre bonne nouvelle : le logiciel suit scrupuleusement les mises à jour de Firefox, ce qui n'était pas le cas des éditions précédentes. En conséquence, plus la peine d'attendre plusieurs jours avant de voir le correcteur compatible avec la nouvelle version du navigateur de Mozilla. Enfin, on apprécie que le logiciel se soit enrichi d’un dictionnaire de champ lexical. Indiquez-lui un terme, et il vous présente tous les termes qui lui sont associés. Deux millions de liens entre les 125 000 termes du dictionnaire ont ainsi été intégrés. L’unique reproche que nous pourrions faire à l’encontre du programme concerne son intégration à un logiciel comme Word. Certes, il suffit de cliquer droit pour appeler l’application, ou de se diriger dans l’onglet Antidote du Ruban. Mais il faut ensuite laisser le temps à l’application de se charger… on aurait vraiment aimé qu’Antidote se substitue totalement à l’outil de correction de Word.


Un logiciel qui tire profit de Windows 64 bits


Au final, difficile de se montrer plus exhaustif que cette application, qui s’intègre à la suite Office de Microsoft, mais également au navigateur (Internet Explorer, Firefox, etc.) et au client de messagerie (Windows Live Mail, Thunderbird, etc.). Enfin, l’application fonctionne désormais entièrement en mode 64 bits pour les systèmes équipés d’une version idoine de Windows, mais qu'elle reste compatible avec les éditions 32 bits. En revanche, il n’y aura pas de version pour Windows RT, Microsoft empêchant l’installation de logiciels ou de plug-ins pour le Bureau…

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire