Nine Inch Nails nouvelle victime de l'App Store

Trent Reznor énervé contre AppleTrent Reznor énervé contre AppleOn savait Apple très pointilleux au sujet de l’approbation des applications disponibles sur l’App Store, mais ce filtrage est parfois étrange. Ce week-end c’est le groupe américain Nine Inch Nails qui en a fait les frais et s’est vu refuser la mise à jour de son application pourtant déjà disponible sur le Store.

Une raison plutôt évasive

C’est samedi sur Twitter que Trent Reznor, leader historique du groupe, annonçait qu’Apple rejetait la mise à jour de son application pour « contenu répréhensible tel que “The downward spiral”. » Les propos de l’iPhone Developper Program dans le mail envoyé au groupe restent toutefois très flous. On imagine que certaines paroles pas toujours très polies de cet album de 1994 on pu marquer les esprits, telles celles de la chanson “Closer”.

Pourtant, la décision est loin d’être logique. Tout d’abord, cet album est disponible sur l’iTunes Store et n’a jamais fait l’objet d'aucune réserve de la part d’Apple. D’autre part, l’application (qui a tendance à planter sur certains iPhone, d’où la mise à jour) est déjà disponible sur l’App Store avec l’aval de la société de Cupertino. Enfin, il n’est fait nulle part référence à cet album dans l’application, si ce n’est dans un podcast qui peut être streamé depuis l’application.

Comme le montre ce topic posté sur le forum officiel de NIN, Trent Reznor est visiblement très énervé de ce refus qu’il ne comprend pas. Grand geek devant l’éternel, l’artiste est précurseur dans les nouveaux usages de la musique, puisqu’il rendait disponible son nouvel album gratuitement, bien avant d’autres poids lourds du secteur tels que Radiohead.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • Dr_cube
    C'est certainement une erreur, ils vont régler ça... Ils ont eu à vérifier 35000 applications en 8 mois, ce qui fait environ 150 applications par jour, sans compter les nombreuses mises à jour de chaque application. De plus, vu qu'à chaque refus injustifié, tous les média en parlent, je doute que ça fasse du tort à l'application au final.

    Je pense qu'ils devraient plutôt se baser sur un système de vérification a posteriori : ils acceptent toutes les App, et si des utilisateurs se plaignent ou dénoncent une infraction au règlement, alors Apple vérifie et prend une décision. Ce serait plus réactif et plus souple. Mais d'un autre côté, la qualité des applications serait moins garantie... Tant que l'AppStore est sous le feu des projecteurs, Apple a intérêt à garder son système actuel. Mais quand le soufflet retombera (car il retombera un jour), alors Apple pourra opter pour un système moins strict.
    2
  • ninjaw
    Ce n'est pas une erreur, apple est le diable, ca fait deja tres longtemps.
    Nin donne plus d'infos: l'appli plante systematiquement pour tous les "etrangers", le bug a été corrigé en 24h mais ils attendent depuis l'aval de ces gros cons, pour se conforter au delire habituel il sont retiré une chanson qu'ils jugeaient vaguement en rapport avec leur delire du site remix.nin.com nous arrivbons donc à presque un mois pour corriger un bug de cette importance, corrigé en 24h.
    On se souvient de l'amour de nin pour la marque du demon, en 2005, il proposait les multipistes de ses morceaux avec un outil gratuit du diable, pour remixer, et le diable en était fier, il l'annoncait sur ses pages.
    -2
  • JSZ
    Ce que j'adore Ninjaw dans tes propos, c'est la mesure que tu y mets.
    5