iPhone, iPad et iPod interdits aux USA ? La nouvelle demande de Samsung

Samsung souhaite que l’iPhone et l’iPad soient interdits sur le territoire américain. En ce sens, la firme coréenne invoque la violation de multiples brevets.

C’est l’escalade qui continue entre Apple et Samsung. Déjà en guerre pour des brevets bafoués de part et d’autre des deux parties, les deux géants poursuivent le combat judiciaire. Aujourd’hui, c’est donc Samsung qui verse de l’huile sur le feu en demandant à la Commission du commerce international des États-Unis de bannir les appareils Apple qui copieraient ses brevets.

L’AFP qui rapporte les faits explique que les brevets en cause concerneraient des technologies sans fil. En tout, cinq brevets de Samsung seraient utilisés par Apple sans accords préalables. Le père du Galaxy S réclame « un ordre d'exclusion permanente interdisant l'entrée aux États-Unis de tous les produits Apple qui violent ses brevets. » Si la justice abondait en son sens, le marché américain se fermerait aux iPad, iPod et iPhone, à moins que l’affaire ne se règle à l’amiable.

Cela ne serait pas impossible. Apple vient de conclure un accord d’exploitation avec Nokia pour clore une affaire similaire. Ajoutons qu’Apple est le deuxième client de Samsung en matière de composants. En 2010, il représentait 4 % du chiffre d’affaires de la société coréenne.

Apple accuse Samsung de harcèlement