Et si Apple perdait le brevet du « pinch and zoom » ?

La guerre des brevets menée par Apple ne s’attendait probablement pas à se retrouver face à un tel adversaire : l’office américain des dépôts de brevets (USPTO) lui-même ! Le célèbre geste « pinch and zoom », ou « pincer pour zoomer », en bon français était protégé par le brevet numéro 7844915. Il faisait d’ailleurs parti de la liste de ceux qui ont permis la condamnation du concurrent Samsung lors du célèbre procès de 2012, à une amende record d’un milliard de dollars de dédommagement.

Mais en décembre 2012, ce brevet a été invalidé, car jugé trop générique pour que des droits soient détenus. Bien sûr, Apple y a opposé des arguments afin de faire revenir l’USPTO sur sa décision. Vraisemblablement sans succès, puisque les avocats de Samsung ont dévoilé dimanche la décision « finale » de l’office, qui rejette la demande de la firme californienne. Il reste cependant encore deux mois à Apple pour faire appel de cette décision.

La perte de ce brevet par Apple aura des conséquences directes sur l’amende due par Samsung. Le « pinch and zoom » étant dans la liste de ceux considérés comme violés par Samsung, l’amende sera bien évidemment revue à la baisse en cas de perte de paternité. Autant dire que la guerre des brevets entre les deux sociétés n’est pas encore terminée.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire