iPhone : les opérateurs européens reverseraient 10% des revenus à Apple

L'iPhone d'Apple Selon le Financial Times, en version allemande, les trois opérateurs européens choisis pour commercialiser l’iPhone auraient passé un accord avec la marque à la pomme stipulant qu’ils devraient verser 10% des revenus générés par les ventes du mobile d’Apple.

Apple impose ses conditions

Orange, O2 et T-Mobile auraient consenti à rétrocéder cette importante part de leur futur chiffre d’affaire estimant que les revenus que l’iPhone allait généré seront très largement supérieurs aux prévisions. En échange, Apple leur garanti l’exclusivité de la distribution dans leurs pays respectifs (France, Grande-Bretagne et Allemagne).

Pari risqué ?

Selon le Financial Times qui cite un expert économique « les négociations n’ont pas eu lieu d’égal à égal, Apple ayant de loin la meilleure main ».

L’analyse : c’est une petite révolution dans le monde des télécommunications. Jusqu’à présent les opérateurs s’étaient toujours refusés à accorder aux constructeurs une participation aux revenus générer par les abonnements (exception faite de BlackBerry). Apple sort grand vainqueur de cette négociation tant le pourcentage sur les ventes est important. Reste, désormais, à voir si la commercialisation européenne de l’iPhone connaîtra le même succès qu’Outre-Atlantique.