"AppStore" n'est plus l'exclusivité d'Apple

Amazon pourra utiliser le nom « AppStore » pour son magasin d’applications à destination des terminaux sous Android.

C’est la juge Phyllis Hamilton qui a statué sur cette affaire qui opposait Amazon à Apple. Selon la firme de Cupertino, le nom « Amazon Appstore for Android » qu’utilise Amazon depuis mars 2011 portait à confusion.

Néanmoins, la juge américaine ne l’a pas entendu de cette oreille. Selon elle, le terme AppStore n’est pas à réserver à Apple. « Ce nom est connu. Toutefois, le fait est également que le nom «AppStore» est utilisé par d'autres entreprises comme un terme descriptif pour un endroit où on trouve des applications logicielles pour appareils portables. »

Apple avait tout d’abord porté plainte contre Amazon pour utilisation frauduleuse du nom de son magasin d’applications en ligne. Amazon avait contré ce coup en justifiant que le terme AppStore était beaucoup trop générique pour être réservé à une seule entité.

Dans cette contre-attaque, Amazon avait reçu le soutien de Sony Ericsson, HTC, Nokia et Microsoft qui avaient à leur tour porté plainte contre Apple. Ce fut assez pour faire plier la justice dans son camp.