Archos se lance dans les smartphones Android

Le constructeur Français Archos ne se focalise plus seulement sur les tablettes sous Android. Via un communiqué de presse, nous apprenons qu'il va désormais proposer toute une gamme de smartphones fonctionnant sous l'OS mobile de Google. Au total, 3 appareils sont lancés pour se placer sur les créneaux d'entrée et de milieu de gamme, et ont la particularité d'avoir une double SIM. En revanche seule l'une des cartes SIM pourra gérer la 3G, et à un débit maximal de 7,2 Mbit/s en HSDPA. La norme peut aujourd'hui aller jusqu'à 21 Mbit/s avec une seule antenne et 42 Mbit/s en Dual Carrier. À titre de comparaison, il s'agit là de performances dignes d'un iPhone 4 sorti en 2010.

Le petit de la marque, l'Archos 35 Carbon, est un smartphone 3,5 pouces (320 x 480) commercialisé 79,99€. À ce prix, il ne faut pas s'attendre à des miracles : processeur simple coeur cadencé à 1 GHz et 512 Mo de mémoire, le tout sous Android Ice Cream Sandwich (4.0). Un petit format plutôt léger (110 grammes), dont la batterie 1 300 mAh devrait suffit à garantir une autonomie suffisante.

Du milieu de gamme dans les clous


Les Archos 50 et 53 Platinum, commercialisés respectivement 199,99 et 249,99 €, cherchent quant à eux à apporter un smartphone grand format et une phablette au marché milieu de gamme. Ainsi, ils affichent respectivement une taille de 5 et 5,3 pouces, sous Android Jelly Bean (4.1). À l'intérieur, les configurations sont identiques - processeur quatre cœurs à 1,2 GHz et 1 Go de mémoire vive.

Le communiqué indique que le téléphone « fournit des performances équivalentes à celle d'un Samsung Galaxy S3, à moitié prix ». Une affirmation erronée sur le strict plan des spécifications matérielles. La puce des Archos est de type Snapdragon 200, basé sur une architecture ARM Cortex-A5. Cette dernière permet une consommation d'énergie très faible, au prix de performance environ 50% inférieure à celle d'une architecture ARM Cortex-A9, celle sur laquelle est basé le processeur du Galaxy S3. Attention à ce point donc, ne vous attendez pas à des performances dignes de smartphones plus haut de gamme.

De grands écrans, mais à faible définition


Le second grief vient de la définition des écrans (de type IPS). À l'heure où le 1080p règne en maître du haut de gamme, le 720p devrait se développer progressivement sur le milieu de gamme pour les appareils de grande taille. Archos lui a préféré le qHD, soit du 960 x 540. Ce qui porte le nombre de points par pixel de l'Archos 50 Platinum à 220 et celui du 53 à 208 ! Pour comparaison, le Galaxy S3 affiche 306 ppp tandis que le HTC One culmine à 468 !

Enfin, les deux appareils sont équipés d'un capteur 8 megapixels au dos et d'un lecteur de carte SD. Une bonne nouvelle compte tenu de l'espace restreint embarqué par défaut : 4 Go. La seule autre différence réside en fait dans la capacité des batteries, l'Archos 53 profitant de 2 800 mAh, une capacité plus importante qui se paît le prix fort sur la balance : 190 grammes ! Tout cela arrive fin mai, avec un équipement donc suffisant pour affronter les autres smartphones à moins de 250 euros, mais sans ce petit quelque chose qui aurait pu les démarquer plus sérieusement de la concurrence.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire