Si un astéroïde se dirige vers la Terre, la NASA conseille de prier

Le chef de la NASA Charles Bolden a prévenu le Congrès Américain des probabilités qu'un astéroïde entre en collision avec la Terre. En réalité, de son aveu même, « nous ne savons pas si un astéroïde va menacer la population des États-Unis ». Une ignorance qui n'est selon lui pas rassurante, car « si cela doit arriver dans les trois prochaines semaines, priez ».

Une menace que l'éminent scientifique ne formule pas au hasard. Ces derniers mois, l'activité des astéroïdes autour de la terre s'est intensifiée, avec notamment un immense astre qui nous a frôlé en début de semaine, sans parler de celui, plus petit, qui a terminé dans le ciel de l'Oural et engendrant des dégâts humains et matériels.

Le républicain Texan Lamar Smith se veut moins alarmiste, préférant voir « la proximité de ces évènements » comme une « coïncidence et non une catastrophe ». Pourtant, ce même représentant a étalement demandé d'en savoir plus sur le coût d’une meilleure protection de la planète contre les astéroïdes.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • billkid06
    Y a t-il des sources ?
    0
  • lucoz
    C'est vrai qu'il très rare d'avoir des sources sur Tom's Guide.

    Mais cette fois, la source est indiqué en entête de l'article:

    http://www.reuters.com/article/2013/03/20/us-space-astroids-idUSBRE92J02520130320
    0
  • Rorothermidor
    Citation:
    Pourtant, ce même représentant a étalement demandé d'en savoir plus sur le coût d’une meilleure protection de la planète contre les astéroïdes.


    Peut-être a-t'il également demandé d'en savoir plus, non ???

    Pour savoir s'il y a réellement menace ou pas, il serait nécessaire que le monde mette ses ressources en commun plutôt que de se faire continuellement la guerre pour faire plus de flouze afin de mieux appréhender l'espace plus ou moins proche et d'en répertorier les menaces éventuelles. Bref, mettre enfin réellement la mondialisation à profit plutôt que profiter à tord de la mondialisation.
    0