L'été sera chaud pour les cartes graphiques

La Radeon HD 4850 d’Ati qui a déjà été testée par nos confrères de Tom’s Hardware relègue au placard les 9800 GTX et 8800 Ultra de nVidia pour un tarif bien inférieur. Le fondeur au caméléon n’a pas tardé a annoncer sa réponse en dévoilant la 9800 GTX+.

9800 GTX+ encore trop chère

Cette carte n’est en fait qu’une évolution de la 9800 GTX. nVidia a augmenter ses fréquences et a affiné la gravure du processeur graphique G92 dont la carte est pourvue. De 65 nm on passe donc à 55 nm et à moins de chaleur. Cela permet au fondeur américain de monter en fréquence sans avoir à changer le système de refroidissement.

La 9800 GTX+ devrait arriver sur le marché courant juillet à un prix avoisinant les 230 $ (150 €) faisant ainsi chuter la 9800 GTX en dessous des 200 $ (130 €). Bien entendu, il reste à voir si nVidia opérera la même conversion monétaire que son concurrent. AMD/Ati est allé dans le sens du client européen avec les prix de ses deux premières HD 48xx.

nVidia : l’avantage PhysX

Même si cela ne se produit pas, les cartes graphiques de nVidia auront pour elles l’avantage d’intégrer la PhysX rachetée à Ageia. Compatible avec les GeForce 8, 9 et GT2xx, cette technologie arrivera sur ces cartes nVidia via une mise à jour optimisée des pilotes ForceWare qui devrait être disponible en même temps que la 9800 GTX+. Un gain intéressant de performances dans les jeux compatibles serait à prévoir avec cette opération

La bataille ne fait que commencer

De son côté, AMD/Ati vient de réagir à l’annonce de la 9800 GTX+ en levant toutes les restrictions d’overclocking sur sa HD 4850. Aussi, plusieurs constructeurs tels que HIS, Sapphire et Diamond seraient en train de préparer des versions boostées de cette nouvelle carte. Ses caractéristiques seraient revues à la hausse et son système de refroidissement changerait. La nouvelle vague de HD 4850 devrait nous parvenir au mois de juillet.

En ce qui concerne la gamme d’AMD/Ati, on rappellera que la HD 4870 doit arriver sur les étales le 25 juin. Si elle suit le modèle de sa petite sœur, cette carte pourrait semer la zizanie dans la nouvelle génération à base de GT200 de nVidia.