BSkyB met la main sur Amstrad

Alan Sugar fondateur et PDF d'Amstrad Amstrad, le si particulier fabricant d’ordinateurs, revient à la une de l’actualité. Pas de produit phare qui fera chavirer le cœur des plus nostalgiques mais une, bien moins alléchante, OPA.

OPA « amicale »

Ce n’est ni plus ni moins que Rupert Murdoch, le célèbre magnat des médias, qui a décidé de faire les yeux doux à l’illustre gloire des années 1980. L’OPA amicale de 185 millions d’euros vise à intégrer Amstrad à la BSkyB, le vaisseau mère britannique de l’empire Murdoch dirigé par son fils.

Alan Sugar, fondateur et PDG d’Amstrad depuis 1968, rejoindra donc la News Corp. L’actionnaire majoritaire du groupe (28% du capital) profitera de la revalorisation (23,7%) du cours de son action.

L’analyse : Rupert Murdoch ne fait pas dans la nostalgie. Le rachat d’Amstrad n’est pas une douce folie mais une action finement pensée. En effet, le groupe d’Alan Sugar avait recentré son activité sur des produits audio et vidéo, principalement sur des décodeurs numériques. D’où l’appétit de « Citizen Murdoch » pour le groupe emblématique.