BitTorrent : le P2P au service du streaming

bittorrent bram cohenAprès avoir lancé en février dernier un service de téléchargement payant, BitTorrent a inauguré hier une nouvelle technologie baptisée DNA, pour Delivery Network Accelerator. BitTorrent veut se racheter une conduite, ne pas être seulement considéré comme la plus grande plateforme de téléchargement illégale du monde. On oublie d’ailleurs un peu trop couramment que de nombreuses entreprises utilisent cette technologie pour diffuser des contenus parfaitement légaux (Blizzard, Jamendo...).

C’est un outil qui s’adresse avant tout aux fournisseurs de gros contenus Web. Son but est d’accélérer le téléchargement en ajoutant sa technologie peer-to-peer. Cette technologie est applicable bien entendu au streaming, ce qui ouvre de nombreuses possibilités.

Du streaming rapide et pas cher

En plus d’accélérer les téléchargements, BitTorrent DNA va aussi réduire les coûts de fonctionnement en bande passante pour les entreprises. Selon Reuters, chaque heure de vidéo en streaming que vous voyez coûte en moyenne 20 cents au diffuseur, ce qui occasionne un coût non négligeable lorsque l’on parle en centaines de milliers d’internautes concernés !

D’un point de vue pratique, la firme s’est attachée à rendre sa technologie aisément intégrable aux infrastructures existantes. L’utilisateur doit simplement installer un petit programme pour en profiter. C’est la firme Brightcove qui a signé en premier avec BitTorrent. Elle diffuse en streaming des programmes des chaînes de télévision CBS, FOX, ou encore MTV. Le service Delivery Network Accelerator est donc accessible dès aujourd’hui.

Notre avis : l’idée est franchement intéressante. Si DNA peut réellement réduire les coûts de fonctionnement du streaming pour l’entreprise, cette technologie pourrait avoir une influence importante dans la diffusion de plus en plus de contenus gratuits, ou du moins à moindre prix, sur Internet. Une technologie à suivre ...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire