BitTorrent à Hollywood !

Le magazine anglophone Business Week nous a fait savoir hier, sur son site Web, que Bram Cohen, l’éditeur du logiciel P2P BitTorrent, aurait signé un accord de coopération avec l’un des syndicats les plus influent du monde cinématographique de la côte ouest: la MPAA (Motion Pictures Association of America).

D’après les premières déclarations des parties concernées, il ne s’agit en rien d’une arrivée d’un service payant sur BitTorrent (bien que ce dernier ne serait pas à exclure à plus ou moins long terme) mais il s’agirait plus d’une modification du moteur de recherche du logiciel, excluant tous liens avec des contenus protégés, quel que soit la nature du média audiovisuel. Le logiciel en lui-même n’est donc pas modifié, mais le site officiel, lui, se voit épuré de tout lien vers des œuvres protégées. Grâce à cet accord, toutes les poursuites de la part de la MPAA contre BitTorrent ont été abandonnées.

Reste que cet accord ne se limite qu’à BitTorrent, et il semble bien que son application ne pourra pas être effective sur les autres portails exploitant BitTorrent. Mais en acceptant cet accord, il semble bien que Bram Cohen cherche à transformer peu à peu BitTorrent en machine à gros profits, préférant prendre une distance confortable avec toute activité illégale de téléchargement, à l’heure où le P2P commence à rentrer dans les «Business Model» des grosses sociétés de l’informatique et de l’audiovisuel.