Les appareils électroniques bientôt tous bloqués en avion ?

La FAA, Administration fédérale de l’aviation américaine, pourrait bien imposer le blocage de tout appareil électronique dans les avions. Selon le New York Times, l’agence américaine souhaiterait en effet supprimer toute possibilité de perturbation des machines en bloquant tout simplement les téléphones, tablettes ou ordinateurs.


Le processus actuel de test trop coûteux


Actuellement, il est interdit de faire fonctionner un appareil électronique lors du décollage et de l'atterrissage. Chaque appareil électronique doit actuellement passer par plusieurs séries de tests en vol avant d’être commercialisé. Un processus bien trop coûteux que la FAA souhaiterait remplacer par un système de blocage généralisé.


Cette idée de blocage avait déjà été envisagée sans pour autant être mise en application. Des pourparlers seraient actuellement en cours entre la FAA et les fabricants, opérateurs et associations d’utilisateurs afin de mettre en place un tel procédé. Enfin, rappelons qu’un journaliste du New York Times avait procédé à ses propres tests démontrant que l’utilisation d’appareils électroniques en avion ne présentait aucun danger.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires
    Votre commentaire
  • gambit
    Alors qu'on est en plein dans l'ère du numérique, où la plupart des grands voyageurs ont déja remplacés leurs bouquins par des tablettes et des liseuses ? N'importe quoi.

    Et s'il blindaient leurs cables un peu plus non ? Si un avion à plusieurs millions de dollars s'écrase à cause d'une nintendo DS à 100€, désolé, mais je vais pas accuser la DS, mais plutot le fabriquant de l'avion.
    0
  • Guigui123@guest
    Heu, vous avez lu l'article d'origine... Ce n'est pas du tout ce qu'il dit... En gros il sont à l'étude pour trouver des procédés de certification justement pour les autoriser en vol...

    Pas très pro les journalistes de Tom's guide sur le coup...
    1
  • gambit
    Punaise, oui, j'avais pas lu l'article d'origine.

    En gros, actuellement les appareils sont interdits au décollage et à l'atterrissage, et ils travaillent à changer ça, car effectivement, cette décision semble reposer sur pas grand chose de concret si ce n'est un principe de précaution datant du moyen age.

    M'enfin, personne ne sait lire l'anglais chez Tom's ? Faire un article qui explique le contraire de l'article d'origine, chapeau.
    1