Vers une baisse de prix du Blu-ray

Panasonic, Philips et Sony ont annoncé qu’ils simplifieraient le système de licence actuel, ce qui devrait faire baisser le prix d’une licence de 40 % et donc tirer le prix des supports et lecteurs vers le bas.

Vers plus de simplicité

Aujourd’hui, lorsqu’un fabricant veut sortir un produit Blu-ray, il doit demander trois licences (une pour chaque compagnie), ce qui peut s’avérer particulièrement coûteux. Les sociétés ont donc décidé de former une co-entreprise qui s’occupera de délivrer les licences nécessaires. Il n’y aurait donc qu’une seule entité à contacter et une licence à acheter, ce qui devrait nettement réduire le temps et l’argent nécessaire. Panasonic, Philips et Sony espèrent aussi que cette mesure permettra de réduire le nombre de produits Blu-ray commercialisé sans licence.

Des supports et lecteurs moins chers

Concrètement, on s’attend à ce qu’une licence pour un lecteur Blu-ray descende à 9,50$ (soit 7,50€), contre 14$ (11 €) pour un graveur. Les licences pour les disques BD-ROM tourneront à 0,11 $ (0.08 €), contre 0,12 $ pour les BD-R et 0,15 $ (0,11 €) pour les BD-RE. Cette mesure est surtout là pour essayer de faire baisser les prix de vente et dynamiser ainsi la demande en ses temps difficiles.