Bruxelles s’en prend à Google pour détournement de trafic

C’est lors d’une interview accordée au magazine Financial Times, que Joaquin Almunia, Commissaire européen à la Concurrence depuis 2010, s’en est pris à Google. Il accuse le géant de Mountain View de favoriser les résultats lors d’une recherche, de sorte à privilégier les sites et services détenus par Google, au détriment de la concurrence.

Au terme d’une enquête commencée en 2011, la FTC (Federal Trade Commission) américaine vient pourtant d’autoriser le moteur de recherche à faire la promotion de ses propres services. Mais dans l’entretien évoqué plus haut, Joaquin Almunia déclare à son tour que : « nous poursuivons notre enquête mais ma conviction est qu'ils détournent du trafic. Ils monétisent ce type de service, la position forte qu'ils ont sur le marché général de la recherche et je crains que ce soit non seulement une position dominante mais aussi un abus de cette position dominante ».

Il ajoute par ailleurs que « le problème n'est pas l'algorithme, mais la façon dont ils présentent leurs propres services ». Rien de nouveau, en réalité : ce favoritisme dure depuis quelques années, déjà. Qui n’a jamais été confronté lors d’une recherche sur Google de vidéos par exemple, à une ribambelle de résultats en première position renvoyant sur YouTube, plutôt que ceux de Dailymotion ? En revanche, ce n’est pas toujours vrai pour les services liés au Cloud : Google Drive ou Gmail se ne retrouvent pas systématiquement en pole position, même si des concurrents tout aussi performants (SkyDrive, Dropbox ou Box.net) ne sont pas non plus mis en avant.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • H-hich
    Don't be Evil : oops !
    0
  • pikanaz
    Allons, allons braves gens vous savez bien que Google il est tout gentil avec plein de bonnes choses dedans, mangez en.
    0