Un iPhone nano CDMA

Un rapport parle d'un iPhone plus petit que le modèle 3,5 pouces et pouvant gérer d’autres réseaux que l’UMTS.

Un réseau de plus pour l’iPhone

Si aucun des trois grands opérateurs français n’utilise le CDMA, cette nouvelle va faire plaisir à plus d’un consommateur américain abonné aux réseaux Verizon ou Sprint.

Il est néanmoins important de prendre ces rumeurs avec des pincettes. En effet, le réseau CDMA est en voie d’extinction chez les opérateurs de téléphonies mobiles grand public. On peut penser qu’Apple compte simplement attendre que les opérateurs utilisant ce réseau passent à l’UMTS, comme Verizon qui a annoncé son réseau LTE (la prochaine génération UMTS) pour 2011 ou comme Bell et Telus au Canada qui ajoutent l’UMTS à leur réseau existant.

Il est aussi vrai qu’à chaque fois qu’Apple sort un nouveau téléphone, il ajoute la gestion d’un réseau. L’iPhone gérait le GSM, l’iPhone 3G a apporté la gestion de l’UMTS (aussi appelé 3G) et le 3GS est compatible HSDPA. On peut donc imaginer la sortie d’un 3GS World GSM/UMTS + CDMA/EVDO alors que Qualcomm, un des fournisseurs d’Apple, produit déjà ce genre de puce. Cela permettrait aussi à Apple de mieux concurrencer les Blackberry et le Palm Pre sur le marché nord-américain.

L’iPhone nano revient

Les rumeurs concernant un iPhone plus petit ne sont pas nouvelles. Des photos circulent sur la Toile depuis l’année dernière. Néanmoins, elles s’accompagnent cette fois-ci d’un rapport d’analyste qui explique que Pegatron produira ces nouveaux téléphones au lieu de Hon Hai, qui fabrique les iPhone actuels. Apple chercherait à diversifier sa liste d’assembleur afin de ne pas avoir les mains liées en cas d’incident et profiter de la concurrence.