La CIA surveillerait 5 millions de tweets par jour

Selon une information rapportée par AP, la CIA serait de plus en plus active sur les réseaux sociaux, au point de surveiller près de 5 millions de tweets chaque jour.

Toutes ces informations sont interceptées et analysées dans un centre industriel en Virginie, dirigé par Doug Naquin. Il explique que cette méthode a permis à la CIA de prévoir certains événements sur la planète en les voyant apparaître sur les réseaux sociaux, comme les révolutions du monde arabe. Les agents présents dans ce centre décryptent donc chaque jour des millions de tweets dans toutes les langues, et les recoupent avec d’autres informations à leur disposition.

Cette cellule de la CIA aurait été mise en place dans le cadre d’une mesure contre le terrorisme, qui fait notamment suite aux mesures prises après le 11 septembre. Mais elle est également utilisée pour sonder l’opinion publique et se renseigner sur les réactions des internautes à divers événements, comme cela a été le cas après la capture de Ben Laden, très reprise sur les réseaux sociaux. Avec plus de 200 millions d’utilisateurs (juillet 2011), et autant de messages postés quotidiennement, Twitter intéresse de plus en plus les autorités, bien que cette surveillance ne représente pour l’instant que 2,5 % de la totalité des messages du service.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • juliede
    il y a de quoi faire, tout le monde dit tout sur les réseaux sociaux!
    0
  • aoen824@guest
    Ils font que lire ? Mais biensur .

    Ils lisent , analysent , craient des fausses infos , craient des buzz, detourne l attention , redirigent les attentions de groupe x ou y, optimisent la colére ou modere la colere de groupe x ou y ,peuvent vous fabriquer un psychopathe qui butte ou viole sa voisine par du simple harcellement moral si l actu a besoin d une tueurie aux infos, etc etc
    0
  • shooby
    c'est donc ça qu'ils font de l'argent public alors ?
    0