Le CSA veut mettre son nez dans l'AppStore et le Google Play Store

Le CSA aimerait mettre son nez dans les magasins d’applications, ceux de Google et d’Apple étant visés en premier lieu.

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel devrait acquérir, selon le rapport Lescure, un plus large rayon d’action sur le marché du numérique. Les applications pour smartphones et tablettes ne sont actuellement filtrées par aucun organisme si ce n’est leurs hébergeurs.

Le CSA interviendrait en tant que médiateur entre développeurs et hébergeurs, mais mettrait aussi à profit sa carte de censeur. À cette place, le CSA pourrait décider du retrait d’une application ou de son maintien avec ou sans l’accord d’Apple ou Google.

Si aucune décision n’a été prise pour l’instant, on ne doute pas qu’Apple et Google ne verraient pas d’un bon oeil qu’un tiers viennent mettre son nez dans leurs magasins d’applications.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Putain mais faut qu'ils foutent leur nez n'importe ou !
    0
  • HerveS@idn
    Et pourquoi pas donner leur avis sur toutes les pages persos hébergées par les fournisseurs d'accès français tant qu'ils y sont, ça les occuperait... et le tout payé par ?
    0