700D et 100D, les nouveaux reflex Canon


Canon étoffe sa gamme de réflex numériques avec deux nouveaux modèles aux alentours de 900 € : un EOS 700D prenant la relève du 650D et un EOS 100D qui est annoncé comme le plus petit réflex numérique à capteur APS-C sur le marché.

Un nouveau modèle pour relancer les ventes


L'EOS 700D est une évolution très douce de l'EOS 650D. Il en reprend les bonnes bases : le capteur de 18 mégapixels Hybrid CMOS, l'autofocus à 9 collimateurs tous en croix, la sensibilité étendue de 100 à 12 800 ISO (extensible jusqu'à 25 600 ISO), son écran de 3 pouces tactile et orientable. Il en corrige deux défauts. D'une part l'autofocus en vidéo est accéléré grâce à des algorithmes plus intelligents, qui limitent le phénomène de "pompage" très désagréable en vidéo (la mise au point hésite d'avant en arrière du sujet). D'autre part il est couvert d'un nouveau revêtement. Celui de l'EOS 650D pouvait en effet se dégrader trop rapidement, ce qui lui a valu une très mauvaise publicité.

L'EOS 700D remplace totalement le 650D qui disparaît du catalogue. Il sera disponible au prix de 899 € en kit avec une nouvelle optique 18-55 mm f/3,5-5,6 STM à partir du mois d'avril. Canon offrira en plus une offre de remboursement de 50 € jusqu'en juillet.

Un mini réflex pour contrer les hybrides


L'annonce la plus intéressante de Canon est cependant le 100D. Avec lui, Canon veut lutter contre les hybrides, ou compacts à objectifs interchangeables, dont le succès grandit (notamment au Japon, un marché clé pour Canon). Face à ces COI qui ne possèdent au mieux, qu'un viseur électronique, Canon propose un réflex à viseur optique miniaturisé à l'extrême. Ce viseur offre la même couverture (95 % du champ) et le même grossissement (x0,87) L'EOS 100D mesure 116,8 x 90,7 x 69,4 mm. Par comparaison, l'EOS 700D mesure 133,1 x 99,8 x 78,8 mm et son concurrent direct, le Nikon D3200 125 x 96 x 76,5 mm. Les hybrides restent cependant beaucoup moins volumineux.

Autre argument de l'EOS 100D : un capteur APS-C de 18 mégapixels "Hybrid AF II". Derrière le "II" se cache une grosse amélioration de l'autofocus en mode vidéo. La surface de détection est multipliée par deux (≈ 80 %) et surtout il est encore plus rapide que l'EOS 700D. Une rapide prise en main l'a confirmé : alors que le 700D se montre encore hésitant, le 100D accroche tout de suite la mise au point au bon endroit. Malheureusement pour les vidéastes, l'EOS 100D perd l'écran orientable du 700D et son micro stéréo.

La disponibilité de l'EOS 100D est prévue pour la fin avril. Il sera lancé au prix de 799 € en kit avec la nouvelle optique 18-55 mm f/3,5-5,6 STM.

Un tout nouveau zoom pour les vidéos


Cette optique est indispensable pour profiter de la meilleure vitesse de l'autofocus hybride de l'EOS 100D. Malgré sa plage de focale et son ouverture glissante identique aux précédents zoom de kit Canon, celui-ci possède une toute nouvelle formule optique utilisant une lentille asphérique. Les améliorations sont nombreuses : la lentille frontale ne tourne plus pendant la mise au point (très utile pour les filtres polarisants), le grossissement maximum en macro photo augmente (0,36x au lieu de 0,34x) et le piqué devrait augmenter.

Ce zoom change aussi son mécanisme autofocus. Le précédent modèle utilisait une transmission à pignons, plutôt lente et bruyante. Le nouveau bénéficie d'une transmission par vis sans fin, plus rapide et vraiment silencieuse. Enfin, Canon a pensé à corriger un gros défaut : la motorisation se met en veille automatiquement au bout d'un certain temps, ce qui évite d'épuiser inutilement sa batterie.

Ce zoom promet donc d'être réellement intéressant. Il sera commercialisé hors kit à 199 €.

Retrouvez toute l'actualité Photo sur notre page dédiée

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire