Capteurs d'humidité défaillants : Apple passe à la caisse

L’affaire des capteurs d’humidité Apple est bientôt close. Le système permettant au constructeur d’identifier si un appareil avait été en contact ou non avec de l’eau a été mis en cause dans une Class Action aux États-Unis, pour laquelle il a accepté un peu plus tôt cette année un règlement à l’amiable.

Le fournisseur de ces capteurs, 3M, avait d’ailleurs lui-même reconnu qu’ils n’étaient pas fiables à 100%. Et à cause de ces pièces défectueuses, Apple a refusé des garanties au motif que les appareils avaient été immergés, sans que cela ne soit avéré.

Apple s’est donc engagé sur quelque 53 millions de dollars pour les clients qui auraient été floués et si le nombre d’entre eux n’est pas connu, les sommes à verser le sont dans un document publié par le site 9to5mac.  On y découvre notamment que pour un iPhone premier du nom en version 16 Go, la somme atteint 300 $ contre 215 pour les autres (jusqu’à l’iPhone 3GS). Les iPod touch sont eux aussi concernés, jusqu’à la troisième génération.

Bien sûr, cela ne concerne que les résidents américains. Si vous êtes l'un d'entre-eux et que vous êtes concerné, tous les détails autour de la procédure pour prétendre à un dédommagement sont disponibles sur cette page.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Laurent Maulin
    Aie, que des mauvaises nouvelles pour Cupertino, ça devient même une habitude. Gardez la pèche les fans boy :)
    Je vous invite à venir consulter cette page :
    http://www.galaxys-4.fr/
    0
  • Papounet17000
    Apple est bien un enfoiré, cela ne concerne "que" les résidents américains.

    Et les autres dans le monde peuvent se brosser.
    0