Mouchards sur mobiles : Carrier iQ, Apple réagit

Au lendemain de l’affaire Carrier iQ qui fait grand bruit, l’acteur principal a tenu à réagir. L’entreprise à l’origine de ce programme capable d’analyser la plupart des actions des utilisateurs de mobile (Nokia, Android, BlackBerry, iOS) a tenu à démentir catégoriquement « enregistrer, retranscrire et retransmettre toute forme d’information personnelle ». Selon Carrier iQ, leur programme servirait aux opérateurs téléphoniques uniquement pour diagnostiquer d’éventuels problèmes de réseau.

Les fabricants se sont succédé pour prendre leurs distances vis-à-vis du procédé (HTC, Google, RIM, Microsoft entre autres), dont le dernier en date n’est autre qu’Apple : « Nous avons arrêté d'utiliser Carrier IQ avec iOS 5 dans la plupart de nos produits et nous allons complètement le retirer dans une prochaine mise à jour. [...] Nous n'avons jamais enregistré les frappes au clavier, les messages ou toute autre information personnelle avec ces données de diagnostics, et nous n'avons aucune intention de le faire ».

Pour être tout à fait précis, l’iPhone 4 est le dernier appareil iOS 5 sur lequel Carrier iQ est installé. Aucune information n’a cependant été donnée concernant les appareils sous une version antérieure du système d’exploitation d’Apple. Enfin un développeur français, François Simond, à conçu une application pour détecter la présence de Carrier iQ sur son téléphone Android.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Asche@IDN
    En attendant, sur iOS, ce service est désactivable, et ne possède pas autant de permission que sur les concurrent.
    Et surtout, il ne keylog pas, ne log pas les SMS et les adresse https...
    -1
  • sinter sinter
    Finalement toute cet espionnage sur pratiquement tous les téléphones, ce n'est pas sur la demande du gouvernement américain?
    Comme le cloud .... finalement sa principale utilité c'est d'envoyer tout ce qu'on a sur nos PCs, mobiles sur des serveurs aux US pour les mettre a la disposition du gouvernement américain....
    Et nos nouveaux passeports aussi a leur disposition....
    ça fait 40 ans qu'on parle de blue brother , petit a petit on y arrive!
    -1
  • ramirel7
    une même quantité de silicium, on en fabrique beaucoup plus qu'avant. C'est tout.
    0