La Chine ferme deux faux Apple Store

Une semaine après la découverte de faux Apple Store en Chine dans la ville de Kunming, deux magasins ont déjà mis la clé sous la porte. Une blogueuse étrangère avait découvert le pot aux roses, plusieurs échoppes se présentant comme des boutiques officielles de la marque à la pomme, sans pour autant avoir une quelconque autorisation de la firme californienne. Bloomberg annonce que suite à une enquête des autorités de la ville en question, deux fermetures ont déjà eu lieu tandis que plus de 300 revendeurs sont inspectés dans le même temps.

Apple possède officiellement quatre Apple Store et un réseau de 900 revendeurs agréés, mais cela ne suffit pas à une concurrence locale bien plus développée. À titre comparatif, la marque chinoise Lenovo dispose de plus de 10 000 magasins autorisés à vendre ses produits. L'avocat de l'une de ses fausses enseignes Apple affirme ne pas enfreindre la loi et pense même "rendre service à Apple". Il va même plus loin en affirmant que s'il n'obtient pas d'autorisation, d'autres boutiques similaires pourraient fleurir dans cette ville du Sud de la Chine.

Chine : après les faux iPhone, voici le faux Apple Store