IBM fournit la Chine en serveur

IBM vient de signer un contrat avec l’administration chinoise portant sur la livraison de 100 eServer p5 et il semblerait que ce ne soit pas la fin des « festivités ». HP, qui était au coude à coude sur ce contrat, relativise en affirmant que ladite administration utilise déjà 80 gros ordinateurs de la marque et ajoute que d’autres contrats seraient en cours de négociation.

Certains voient néanmoins cet événement comme une preuve de plus soutenant la thèse portant sur la résurrection d’IBM sur le marché des serveurs UNIX. En plus de profiter du mécontentement des clients HP qui pestent après que le fabricant ait décidé de passer à l’Itanium, Big Blue commence à récolter les fruits des optimisations systèmes qu’il a implanté sur ses machines et qui semble en séduire plus d’un. Néanmoins, seul l’avenir pourra effectivement dire si cela suffira à la firme pour damner le pion de ses voisins.