Cinema 3D : LG fait le pari de la 3D polarisée

Sous le nom Cinema 3D se cache la nouvelle innovation en relief de LG. Elle ne se sépare pas des lunettes, mais pourrait bien remettre en question la 3D classique qui peine toujours à s'imposer dans les salons.

En 2010, les téléviseurs 3D ont compté pour 1,5 % des ventes totales de TV LCD. La faute à une technologie trop lourde et à son accessoire principal peu pratique : les lunettes 3D. Avec son Cinema 3D, LG veut réinventer la télévision en relief tout en s’approchant du rendu cinématographique.

Technologie polarisée

Pour ce faire, le constructeur coréen dit adieu aux lunettes actives et chausse des verres polarisés. Cela se matérialise par deux images entrelacées. Une ligne sur deux se trouve celle de l’oeil gauche et de même pour le droit. En outre, la technologie polarisée ne synchronise pas les lunettes au téléviseur. Un seul signal est émis, celui du téléviseur.

Dès lors, LG affirme qu’il faut « oublier la gène et les sensations de vertige causées par la 3D. » Le scintillement des verres est supprimé et l’image paraît moins sombre. Ajoutons à cela la possibilité de percevoir la 3D jusqu’à 180° autour de la télévision, un poids des lunettes divisé par deux (16 grammes contre plus de 40 pour les modèles actifs, batterie oblige) ainsi qu’un prix de la paire sensiblement réduit. LG a ainsi annoncé un pack de 5 paires pour une trentaine d’euros.

Quatre téléviseurs et des lunettes 3D Alain Mikli

Le constructeur coréen s’est allié à Alain Mikli, créateur réputé de lunettes, pour un modèle haut de gamme. Ce designer précise néanmoins qu’il sera abordable. Ces lunettes seront déclinées dans version à accrocher aux montures pour ceux qui possèdent déjà des lunettes de vue.

La technologie polarisée de LG se matérialisé également par une gamme complète de téléviseurs. Allant de 32 à 55 pouces, ce sont quatre téléviseurs qui arrivent sur le marché : LW4500, LW570S, LW5500 et LW650S.

Avec un tel parc, LG souhaite répondre favorablement aux attentes des consommateurs. En décembre 2010, « 18 % des personnes susceptibles d’acheter un téléviseur à court terme souhaitaient acquérir un téléviseur 3D », ainsi LG a-t-il achevé sa présentation du marché 3D.