Copwatch, le site de surveillance des policiers, bloqué

Le site Copwatch est désormais bloqué par les fournisseurs d’accès à Internet. Cette mesure a été appliquée sur demande du tribunal de grande instance de Paris.

Copwatch diffusait des images et des récits concernant d’hypothétiques débordements imputés à des gendarmes et policiers.
Le site allait plus loin en ne cachant pas les visages et en délivrant noms et données personnelles de plus de 450 personnes détentrices de l’Autorité Publique. Suivant ces publications, un agent de police a trouvé une cartouche de chasse dans sa boîte aux lettres peu de temps après que sa photo ait été postée sur Copwatch.

Le 4 octobre dernier, le Ministère de l’Intérieur porte plainte contre X pour injures et diffamations à l’encontre de fonctionnaires d’État et afin de protéger les protéger. Il réclame alors avec le Syndicat Alliance le blocage des contenus litigieux. Le tribunal a préféré bloquer l’entièreté de « copwatch-idf.org ». Orange, SFR, Free Bouygues Telecom, Numéricable et Darty Telecom ont ainsi dû couper les liens sans délai.

L’opération a bien entendu généré des coûts pour ces six FAI. Ils seront remboursés en intégralité par le Ministère de l’Intérieur.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Alrim
    "[...]Le tribunal a préféré bloquer l’entièreté de « copwatch-idf.org ».[...]"

    Disons plutôt que les opérateurs ont signalé l'impossibilité technique du blocage d'une partie seulement d'un site web.
    0
  • faaaaaaaaaaaaaaaaab@guest
    s'ils ont bloqué le nom de domaine, j'imagine qu'il est toujours possible d'y accéder en tapant son adresse IP à la place ?
    et aussi en étant chez un autre FAI ?

    "Ils seront remboursés en intégralité par le Ministère de l’Intérieur."
    donc par nous ...
    0