Le mystérieux téléphone de Kim Jong-Un intrigue

Kim Jong-Un intrigue. Ce n’est pas la personnalité ou l’attitude du nouveau dictateur nord-coréen qui est en cause, mais plutôt son téléphone portable qui n’a pas pu être identifié.

Tout est parti d’une photo du "chef suprême" en réunion. D’apparence anodine, elle montre cependant un téléphone posé à côté de lui. Il n’en fallait pas plus pour lever un questionnement dans toute l’Asie. De quelle marque est-il ? En s’emparant de l’affaire, les médias n’ont eu de cesse de lui attribuer les étiquettes de Samsung, HTC ou même Apple.

Après que les journalistes high-tech y sont allés de leurs spéculations, les marques ont pris les rênes du débat. Samsung a ouvert le bal en avançant qu’il ne s’agissait en aucun cas d’un de ses smartphones. La firme sud-coréenne en a profité pour attribuer la paternité du mobile à HTC, son concurrent taïwanais. Il pourrait en effet s’agir d’un Desire, ce qu’aurait reconnu HTC.


Des communications limités


Dans le cas de Kim Jong-Un, on se serait plutôt attendu à voir un modèle chinois de chez Huawei ou ZTE, la Chine étant encore le seul allié de la Corée du Nord, malgré leurs récentes tensions diplomatiques.

Rappelons que la Corée du Nord est coupée du monde depuis 1948. Soumis à un pouvoir dictatorial, ses habitants n’ont accès qu’à un réseau intranet. Leurs appels téléphoniques sont limités au seul territoire nord-coréen. La liberté de communication est réservée au leader du peuple, sa famille, aux dirigeants et à certains étudiants.


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire