CrossOver Chromium : Chrome pour Mac et Linux

CrossOver Chromium sur MacLes utilisateurs de MacMac est le diminutif de Macintosh, la série d’ordinateurs commercialisés par Apple. Le premier Macintosh est sorti en janvier 1984. Leur système d’exp... et LinuxSystème d’exploitation compatible avec Unix et reposant sur le principe du logiciel libre. Linux est un système d’exploitation dérivé d’Unix. Il a été... qui n’en peuvent plus d’attendre que Google daigne porter une version de Chrome pour leur système d’exploitation vont pouvoir assouvir leurs pulsions de clics sur le navigateur du géant du Web.

En effet, les développeurs de CrossOver, une solution d’émulation qui permet de lancer des programmes issus de WindowsNom que portent les systèmes d’exploitation avec interface graphique de Microsoft. Windows est apparu dans les années 80. Il s’agissait alors d’une in... sur Linux et Mac OSUn système d’exploitation, connu également sous son nom anglais Operating System (OS) est un ensemble de programmes responsables de la liaison entre l..., proposent depuis peu CrossOver Chromium, une version émulée du navigateur pour ces systèmes alternatifs.

Une solution à court terme

CrossOver prend donc Google de vitesse en sortant une version de Chrome pour Mac et Linux. Si cela permet à ceux qui ne possèdent pas Windows de s’essayer à ce navigateur, il n’en reste pas moins que cette version se heurte quelque peu à quelques petits soucis imposés par l’émulation d’un programme Windows. Ainsi, nous avons constaté quelques lenteurs du logiciel par rapport à Windows. Tout est présent, ou presque, mais n’est pas aussi fluide. La navigation est assez rapide, mais là encore quelques problèmes viennent nous rappeler qu’il ne s’agit pas d’une version native, comme les vidéos en Flash de YouTube ou Dailymotion qui refusent catégoriquement de se lancer. D’une manière plus générale, aucune application en Flash n’est disponible sur cette version.

Du point de vue de la stabilité, le logiciel est également moins fiable. Nous avons rencontré un crash lors de son utilisation, et la relative lenteur de plusieurs fonctions laisse penser qu’un travail reste à effectuer de ce côté. Cette version a donc clairement pour vocation de faire découvrir Chrome à ceux qui n’ont pas Windows, mais ne remplacera pas votre navigateur favori pour autant. Il reste maintenant à attendre une version plus officielle pour vraiment profiter de ce navigateur.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Bof, de toutes façons, Chrome utilise le même moteur de rendu que Safari (le navigateur d'Apple qui est quand à lui disponible sur Mac {évidemment} ). P.S.: Le moteur de rendu s'appelle Webkit.
    0
  • d4m
    Bof, de toute façon on choisit pas Linux pour rentrer dans les stats de Google. Enfin... Normalement. On préfèrera donc Firefox à Big Brother. Même si (Groumpf !) Mozilla veut développer HTML 5 plutôt que XHTML.
    0
  • brakbabord
    Wine n'est pas un émulateur =)

    J'ai testé ce "paquet" fournit par Codeweavers, et puis bon comment dire... ça plante, ça plante et ça plante encore. C'est vraiment très bancal, pas du tout utilisable.

    Je ne comprends pas pourquoi ils se sont cassés la tête à faire ce truc instable alors que Google a annoncé la sortie des versions Linux et Mac prochainement.
    1