Clevo D900F : mieux qu'Alienware

Le constructeur Clevo est en train de plancher sur un nouvel ordinateur portable pour joueurs, le D900F Phantom. Cette marque est habituée à concevoir des machines pour Alienware, Sager ou encore VoodooPC.

Un Core i7 dans un portable

D’après ses caractéristiques, on pourrait d’ailleurs dire qu’il est plutôt destiné aux hardcore gamers. En effet, ce portable reprend une à son compte les composants qui font actuellement le bonheur des PC de bureau. Ainsi, il pourra être équipé du dernier processeur d’Intel, le Core i7. La mémoire sera extensible. Ceux qui le désireront auront la possibilité d’opter pour 8 Go de DDR3. Clevo va même jusqu’à trouver de la place pour trois disques durs banchés en RAID (0, 1 ou 5).

Les secrets de nVidia

Côté structure, il reprend le châssis de son aîné, le D900C. Le D900F arbore une dalle de 17 pouces qui devrait être disponible en deux résolutions : 1680 x 1050 ou 1920 x 1200. Bien entendu, qui dit jeu dit aussi carte graphique haut de gamme. Pour cela, Clevo offrira le choix entre trois modèles nVidia. Les deux premières sont une GeForce 9800M GTX et une carte professionnelle, la Quadro FX3700. La surprise vient de la troisième puce. Selon les informations actuellement disponibles, il s’agirait d’une future carte basée sur un processeur G280. Pour information, on ne connaît pas encore les spécifications de ce GPU.

Mais à quel prix...

Outre ces considérations purement hardware, l’usage multimédia du D900F sera servi par son lecteur blu-ray, son kit de haut-parleurs 4.1 et son lecteur de cartes 7-en-1. En ce qui concerne la connectique et connectivité, Clevo embarque dans sa machine du Wi-Fi n et du Bluetooth en option. Les ports HDMI, VGA, DVI et USB seront également de la partie.

Le poids de cette machine est à la hauteur de la performance de ses composants. Il faut compter sur 5,4 kilogrammes avec une batterie de 12 cellules. Autant dire que le D900F a plutôt des allures de transportable. Côté prix, il faudra attendre un peu. Prévu pour le mois de mai, le portable de Clevo risque de ne pas être du goût de toutes les bourses.