OCZ lance son portable en kit

Grand acteur sur le marché des mémoires vives (RAM), OCZ se lance aujourd’hui sur le marché des portables en kit à monter soi-même avec le DIY Gaming Notebook.

Portable customisable

Ce portable est doté d’un écran de 15,4 pouces pouvant afficher jusqu’en 1280 x 800 grâce au chipset graphique GeForce 8600M GT 512 Mo fiché dans la carte mère. Pour rester dans le matériel pur, la puce utilisée par la carte mère est une Intel PM965. Puisqu’il est en kit, OCZ laissera le choix à l’acheteur de définir quelques éléments de sa configuration.

Ainsi donc, on pourra choisir son processeur entre six Core 2 Duo d’Intel (T9500, T9300, T8300, T8100, T7700, T7500), sa RAM entre quatre barrettes estampillées OCZ jusqu’à 4 Go, son Wi-Fi entre deux systèmes et son support de stockage entre un disque dur (de 80 Go à 320 Go) et un SSD (32 Go ou 64 Go).

Mise à part cette customisation, le reste des fonctionnalités reste basique avec des ports USB, un graveur DVD DL, un lecteur d’empreinte ou encore une prise réseau. Destiné aux joueurs comme son nom l’indique, on regrettera qu’il ne soit pas possible de changer la carte graphique du portable d’OCZ, ce qu’un système MXM aurait rendu possible.

Un assemblage tenu par la main

Certains utilisateurs de PC assemblent depuis longtemps leurs machines de bureau, mais il faut bien avouer que monter son ordinateur portable paraît un peu farfelu, mais OCZ a prévu un guide pour un montage tout en douceur.

En général, la finesse des composants et l’agencement de l’ensemble se jouant au millimètre près pour un laptop qui est destiné à avoir un faible encombrement, seul un professionnel peut le démonter. A l’inverse, les pièces qui sont contenues dans une unité centrale se posent aisément grâce à la place garantie par une tour, si l’on excepte les cartes graphiques haut de gamme aux PCB (circuit imprimé) démesurés.

Un concept entrouvert il y a quelque temps

Néanmoins, certains constructeurs se sont déjà aventurés dans ce secteur de l’informatique en proposant aux consommateurs des portables uprgradables. Plus transportables que portables d’ailleurs, on citera dans cette catégorie le C90 d’Asus dans lequel processeur, carte graphique, mémoire, disque dur, module Wi-Fi, lecteur optique et même la dalle LCD peuvent être changées (cf. Asus C90 : un PC portable upgradable).

Pour en revenir au DIY Gaming Notebook, OCZ n’a pas encore communiqué ses tarifs, mais on peut d’ores et déjà penser que sera moins salée que prévue puisque l’assemblage sera à la charge de l’utilisateur.