DRM : le jour où c’est votre PC qui commande...

Infos-du-Net.comLes DRM auront causé de nombreux problèmes aux utilisateurs et aux consommateurs dans l’informatique. On se souvient tous des protections abusives de Sony qui allaient jusqu’à forcer l’installation d’un rootkit avec ses CD, compromettant la sécurité de l’ordinateur. Les DRM peuvent limiter le nombre d’utilisation d’un fichier comme son nombre de copie, le fichier protégé peut s’autodétruire au premier problème, bref, les DRM dictent la ligne de conduite que l’utilisateur doit suivre et s’il refuse, les sanctions tombent d’elles-mêmes. Pourtant, le gouvernement français vient de les légaliser en votant la loi DADVSI. Voici cependant une preuve s’il y en avait encore besoin du réel problème potentiel que peuvent représenter ces protections.

La protection StarForce fait de nouveau parler d’elle. Tout le monde connaît cette protection draconienne qui évite la copie pirate des jeux sur lesquels elle est apposée. Réputée comme étant très efficace, cette protection, bien que n’étant pas infaillible malgré tout, reste considérée comme la meilleure du moment. Il a cependant déjà été démontré qu’elle pouvait poser quelques problèmes à certains acheteurs qui ne parvenaient pas à lancer leur copie, pourtant achetée en magasin. Il semblerait cette fois-ci que le problème vienne de DRM implanté dans le logiciel de protection contre la copie utilisé par StarForce. Ce système anticopie installe un driver qui a accès à toutes les ressources matérielles et logicielles de l’ordinateur et fonctionne en permanence, que le jeu soit lancé ou non. Il surveille ainsi le système à la quête de toute action jugée suspicieuse sur l’ordinateur, comme la copie d’un disque protégé. Si quelque chose de suspicieux est détecté, l’ordinateur est alors immédiatement redémarré sans avertissement et sans tenir compte des autres applications en cours (y compris le travail qui n’aurait pas été sauvegardé).

De plus, ce driver interférerait avec les autres dispositifs de gestion des droits numériques présents sur le PC et empêcherait leur fonctionnement, ce qui signifie potentiellement que tant que ce driver est présent, la lecture d’un CD ou d’un DVD protégé par DRM est impossible dans l’ordinateur. Pour continuer au rang des inconvénients présentés par ce driver, il semblerait qu’il interfère également sur le mode de fonctionnement de certains lecteurs CD (PIO au lieu de DMA), ce qui a pour effet de ralentir la machine en utilisant plus de ressources processeur, mais également en ralentissant les taux de transfert avec le matériel concerné. Tout ceci aura été l’amère expérience de joueurs qui auront constaté tous ces soucis après avoir acheté et installé sur leur ordinateur un jeu protégé par StarForce...

Source : CDFreaks
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
    Votre commentaire
  • foch
    Citation:
    Si quelque chose de suspicieux est détecté, l'ordinateur est alors immédiatement redémarré sans avertissement et sans tenir compte des autres applications en cours (y compris le travail qui n'aurait pas été sauvegardé).

    Moi j'appelle ça un virus...
    0
  • chicour-59
    donc en résumé:

    -starforce reste l'une des meilleures protections de copie mais en genant l'utilisateur même ayant acheté le logiciel legalement :-o hébé!
    Ben moi j'achetrais pas de jeux avec starforce ;-)

    ché pas vous mais moi je pense qu'il devrait changer vite fait leur driver car si ca fait ca c'est carement de l'esclavage! et en plus ca fait fuir les utilisateurs (je le croit du moins)
    0
  • TrOmAtIz
    Et ça continue encore et encore, c'est que le début d'accord d'accord........

    DRM ou comment foutre la m3rd3 sur ton PC.

    Si on ne veut pas avoir de soucis faut boycotter ( je sais encore boycotter ) les jeux qui sont protégés par starforce.
    0