L'UFC-Que choisir somme les majors d'abandonner les DRM

image sur les DRMCela fait déjà quelques temps que ça sent le sapin pour les DRM. Décriées de toutes parts, en partie délaissées par VirginMega et FnacMusic (cf. VirgonMega annonce 200 000 titres en MP3 et FnacMusic défend le MP3 sans DRM), ces mesures de protections n’ont même plus la totale approbation des majors, puisque certains dirigeants ont déjà exprimé qu’ils réfléchissaient à une autre solution. Aujourd’hui, voici peut-être le déclic qui aidera les maisons de disque à franchir le pas : L’UFC-Que choisir fait la demande aux majors d’arrêter l’utilisation des DRM dans leurs contenus.

Des mesures drastiques

C’est une véritable page d’histoire numérique qui semble être en train de se tourner en ce début d’année 2007. Les DRM, autrefois largement plébiscités par les industriels de tous bords, se voient de plus en plus délaissés et pourraient bientôt n’être plus qu’un souvenir. Rappelons que ces mesures techniques de protection se trouvent à l’heure actuelle sur la majorité des services de vente de musique en ligne, iTunes en tête, et sont utilisées pour empêcher l’utilisation d’un fichier sur n’importe quel baladeur ou n’importe quel programme, ainsi qu’éventuellement limiter l’utilisation de ce fichier en nombre d’écoutes ou de transfert. Depuis l’adoption de la loi DADVSI en 2006, les DRM ont été légitimées en France et les contourner peut conduire à une peine d’emprisonnement.

L’UFC réclame de la musique sans verrous

« En imposant des conditions anormales d’usage, les DRM détruisent la valeur de la musique en ligne », affirme l’UFC Que choisir, qui s’annonce satisfait de la décision de VirginMega et de FnacMusic de commercialiser de la musique sans DRM. L’association de consommateur profite donc de ce sursaut pour formuler la demande auprès des majors d’abandonner l’utilisation des DRM, si chères à leur coeur (et à leur porte-monnaie). En outre, l’UFC demande aux maisons de disque de « permettre l’exploitation en ligne de leur catalogue sans verrous, c’est à dire sans DRM ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Vedlen
    Quoi ajouter à part "+1"..
    0
  • windob
    C'est fou ce que les lois servent chez nous !
    Notre gouvernement préféré vient de pondre un super texte de loi qui (entre autres) prévoit plein de peines diverses et variées pour ceux qui posséderaient ou utiliseraient un logiciel de contournement des DRM et d'autres peines liées aux DRM.

    Résultat, quelques mois plus tard, les majors qui sont largement intervenu dans le parti pris du gouvernement en faveur de ces verrous numeriques, ils lachent l'affaire.

    Si ça c'est pas du gachis, ...
    J'ai juste envie de dire, on vous l'avait bien dit que ça passerait pas longtemps ...

    Enfin meme si rien n'est encore joué, on peut penser qu'on est sur la bonne voie.
    0