HP DV2 : entre netbook et PC portable

HP tenait conférence ce matin non loin de ses locaux parisiens pour présenter sa nouvelle collection d’ordinateurs grand public. Entre les PC de bureau, les webcam et les souris, le constructeur présentait le Pavillon dv2, un portable de 12 pouces élégant et polyvalent.

Un des premiers sous Athlon Neo

Cette machine est née d’une réflexion. Il existe les netbooks et les portables dits classiques, mais rien entre les deux. HP a donc décidé d’investir ce secteur avec un PC compact conjuguant performance et prix. Annoncé à 599 €, le dv2 possède un processeur AMD. Bien que la marque canadienne ne détienne pas le marché du processeur, elle compte bien revenir sur le devant de la scène.

Pour ce faire, elle sort l’Athlon Neo, un concurrent de l’Atom d’Intel. Il peut être jusqu’à deux fois plus rapide que celui-ci selon les usages. Néanmoins, il est plus gourmand en énergie et pourrait bien baisser sensiblement l’autonomie du dv2. HP prévoit de 4h à 5h.

Vista sur petite machine...

Couplé à ce processeur, c’est une véritable carte graphique que l’on découvre. La Radeon X1250 ouvre cet ordinateur à la Haute Définition. Bien entendu, celle-ci est limitée au HD-ready (720p) à cause de la résolution en 1280 x 800 pixels de l’écran du dv2. Côté mémoire, cette puce dédiée va se servir dans la mémoire principale du PC. Il est équipé de 2 Go de mémoire vive et d’un disque dur de 250 Go. On s’éloigne donc bien de l’univers netbook sans non plus flirter avec le domaine des ultraportables.

Précisons que ce dv2 fonctionne tout de même sous Windows Vista. Cette contrainte est émise par Microsoft qui juge que la machine d’HP est trop puissante pour fonctionner sous XP. Un choix discutable surtout si l’on considère la justesse des 2 Go de RAM pour Vista. Le dv2 pèse 1,7 kg avec son lecteur optique externe. Sans celui-ci, on tombe à 1,5 kg. Un beau poids pour un PC à 599 €. Sortie prévue en avril avec Wi-Fi g et Bluetooth. Une version avec abonnement 3G pourrait sortir par la suite.