Google condamné en France pour diffamation

Eric SchmidtEric Schmidt

C’est le 8 septembre dernier que la sentence a été rendue : Éric Schmidt, PDG du groupe et accessoirement directeur de la publication de Google.fr, a été condamné par le Tribunal de Grande Instance de Paris pour «diffamation publique envers un particulier ». M. X., condamné dans une affaire de corruption de mineure dont il a fait appel, avait constaté que lorsque l’on saisissait son nom, les suggestions de Google proposaient « M. X. viol », « M. X. condamné », « M. X. sataniste », « M. X. prison » ou encore « M. X. violeur ». Google devra supprimer « ces suggestions de propositions litigieuses sous une astreinte de 500 euros par manquement constaté et par jour, dans un délai d’un mois ».

Google Suggest en cause

Google Suggest et les recherches associés existent sur Google depuis deux ans. En fonction des premiers mots saisis par l’internaute, le moteur suggère d’autres requêtes estimées comme proches de ceux-ci. Malgré l’argumentation de Google, selon laquelle « les suggestions de recherche proposées aux internautes résultent d’un système automatisé depuis une base de données recensant les libellés de recherche les plus fréquemment utilisés par les internautes », le TGI a estimé que la société avait parfois modifié ses résultats, notamment dans des cas de « pornographie, violence et haine ».

Quand Google suggère le pire

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
45 commentaires
    Votre commentaire
  • SimR69
    On a bien ici un système automatisé, je ne vois pas pourquoi Google se serait amusé à modifier les résultats pour le cas précis de ce M. X.
    Alors pourquoi condamner Google pour un système complètement neutre ?
    1
  • kleuck
    Et sous prétexte que c'est automatique tout serait permis ?
    "C'est pas moi m'sieur, c'est la machine !"
    "C'est pas moi qui ai roulé sur la vielle, c'est ma voiture"
    etc
    etc
    etc
    Le TGI a estimé que puisqu'ils avaient modifié les résultats par le passé, ils pouvaient le refaire en fonction du jugement, pas qu'ils l'avaient fait avant.
    -1
  • liem108
    google devrait faire appel de cette decision. ils ne sont absolument pas responsable des resultats donnes par leur algo puisqu il s agit en quelques sortes d un resultat d equations statistiques. je ne comprend meme pas comment on peut condamner google pour un resultat statistique. Ce jugement debile, c est la porte ouverte a tous les abus. il sera trop facile de faire du google bombing et apres aller se plaindre au tribunal pour obtenir du fric. voila encore unde decision qui montre bien un jugement apporte par un non expert.
    2